Présidence de la LFP: Les clubs se sont mis d'accord sur cinq noms en vue de l'élection

FOOTBALL Il s'agit de Michel Denisot, Alain Guerrini, Vincent Labrune, Gervais Martel et François Morinière

N.C. avec AFP

— 

Michel Denisot, ici en novembre 2019, fait partie des candidats à la présidence de la LFP soutenus par les clubs professionnels.
Michel Denisot, ici en novembre 2019, fait partie des candidats à la présidence de la LFP soutenus par les clubs professionnels. — ISOPIX/SIPA

Les deux syndicats de clubs de football professionnels, Première Ligue et l’UCPF, ont annoncé mardi s’être mis d’accord sur cinq parrainages pour l’élection des membres du collège des indépendants du Conseil d’administration de la Ligue (LFP), dont sera issu son prochain président.

A la veille de la clôture des candidatures mercredi, les deux organisations ont attribué leur soutien à Michel Denisot, Alain Guerrini, Vincent Labrune, Gervais Martel et François Morinière.

Pour se présenter au Conseil d’administration, à titre de membre indépendant, un candidat doit recueillir l’aval des syndicats de clubs, mais aussi de l’Union des acteurs du football (UAF) qui regroupe des représentants des « familles », c’est-à-dire joueurs, arbitres, entraîneurs, médecins ou encore personnel administratif.

Denisot et Labrune favoris ?

La présidente de la LFP Nathalie Boy de la Tour, élue en 2016, a annoncé fin juillet qu'elle n'allait pas se représenter. Mais alors que son mandat se termine en novembre, le Conseil d’administration a décidé d’avancer les élections au 10 septembre.

Le président de la LFP est élu par l’Assemblée générale, dès l’élection du Conseil d’administration. Il sera choisi parmi les membres du collège des indépendants du Conseil d’administration sur proposition du CA. Parmi les noms qui reviennent pour succéder à Nathalie Boy de la Tour, circulent le plus souvent ceux de Michel Denisot, ancien dirigeant de Châteauroux et du PSG, et de Vincent Labrune, président de l'Olympique de Marseille​ entre 2011 et 2016.