Football: Nathalie Boy de la Tour ne se représentera pas à la tête de la LFP

COUP DE SIFFLET FINAL Elue présidente de la Ligue en novembre 2016, elle est la première femme à occuper cette fonction

20 Minutes avec AFP

— 

Nathalie Boy de la Tour, la présidente de la LFP, au Parc des Princes en 2017.
Nathalie Boy de la Tour, la présidente de la LFP, au Parc des Princes en 2017. — JOHN SPENCER/SIPA

Elle ne restera finalement que quatre ans. La présidente de la Ligue de football professionnelle (LFP), Nathalie Boy de la Tour, a annoncé lundi au journal L’Equipe qu’elle ne briguera pas de second mandat à la tête de l’institution. Elle assure tout de même qu’elle ira bien au bout de son mandat, qui court jusqu’en novembre 2020.

« Quatre ans, c’est un bon cycle »

Les récentes polémiques au sujet de l’arrêt de la Ligue 1 du fait de la crise sanitaire ne sont pas, selon elle, à l’origine de sa décision. « C’est un choix mûrement réfléchi. J’avais pris la décision de ne pas me représenter en début d’année et s’il n’y avait pas eu le Covid-19, je l’aurais communiquée plus tôt », a-t-elle en effet indiqué. « J’ai 51 ans, j’ai d’autres envies et d’autres projets. J’ai passé quatre ans à la Ligue. Quatre ans, c’est un bon cycle. C’est à la fois court et long. J’ai beaucoup donné et beaucoup reçu, appris aussi. Je souhaite après vingt ans dans le football, sur lequel je compte garder un œil avisé et attentif, passer à autre chose », a justifié la dirigeante.

Nathalie Boy de la Tour avait été élue à la tête de la Ligue en novembre 2016, après la démission de Frédéric Thiriez. Elle est ainsi devenue la première femme à occuper cette fonction.