Amical : Tuchel a apprécié un PSG « très concentré et calme » face au Havre

FOOTBALL Pour son match de reprise, Paris en a collé 9 au Havre

B.V. avec AFP

— 

Le défenseur du Havre Elies Mahmoud face à Kylian Mbappe lors du match amical entre le Havre et le PSG dimanche 12 juillet 2020.
Le défenseur du Havre Elies Mahmoud face à Kylian Mbappe lors du match amical entre le Havre et le PSG dimanche 12 juillet 2020. — AFP

Reprise tonique pour le PSG. Face à un adversaire censé dignement représenter notre Ligue 2, Paris n'a pas fait de détail en amical dimanche soir (9-0) pour son premier match post pause sanitaire, joué devant 5.000 spectateurs. Neymar, Icardi, Mbappé et Di Maria ont notamment été déjà brillants, à un mois du début du Final 8 de Ligue des champions face à l'Atalanta. 

« On sent qu'ils ont l'appétit, qu'ils sont concentrés sur un objectif. Ils ont un effectif prêt et compétitif. On sent qu'ils ont du plaisir à se retrouver et j’ai vu beaucoup de complicité en les regardant », a d'ailleurs reconnu l'entraîneur havrais Paul Le Guen, ancien joueur et coach parisien. Thomas Tuchel, lui aussi, été satisfait. 

« La meilleure chose, c'est que personne ne s'est blessé, avance-t-il. Tout le monde a profité du fait d'être ensemble sur un terrain. C'est autre chose que de faire un entraînement. On a fait un bon match, avec du sérieux et un bon état d'esprit. Nos attaques ont été fluides, la défense a été sérieuse. Ce n'est pas facile de reprendre après quatre mois de pause, mais l'équipe est très concentrée, très calme. »

Le coach allemand a aussi mis en avant que « les joueurs sont heureux d'être ensemble ». C'est évidemment un poncif dans le milieu, mais il y avait quelque chose de particulier dans l'air du havre dimanche soir. Neymar, sur Twitter, a même évoqué une petite « boule dans le ventre » à l'idée de reprendre le foot. 

Bref, une sorte d'état de fête pour la vraie reprise du football français, surtout avec ce public. « C'était une surprise, reprend Tuchel. Parce qu'en Allemagne, Espagne ou Angleterre, ils jouent sans public. On aime beaucoup, ça change vraiment l'ambiance dans un stade. » Présente sur place, tout comme le maire du Havre Edouard Philippe, la ministre des sports Roxana Maracineanu a elle aussi apprécié le spectacle.

« Je me réjouis que le football en France puisse reprendre de manière populaire, avec du public dans les stades ». Et que les stars du PSG puissent de nouveau nous régaler.