Coronavirus : Le père de Djokovic tient Dimitrov pour responsable du « cluster » de l'Adria Tour, le manager du Bulgare lui répond

TENNIS Le père de Djokovic a eu des mots sévères à l’égard du Bulgare

W.P.

— 

« Basket images that precede unfortunate events »
« Basket images that precede unfortunate events » — Zvonko Kucelin/AP/SIPA

Mardi, Novak Djokovic a présenté des excuses en deux temps pour le fiasco de l'Adria Tour, véritable désastre sanitaire. Le père du numéro un mondial n’est en revanche lui pas d’humeur à demander pardon. Son truc, c’est trouver des coupables. Et là, ça tombe sur Grigor Dimitrov, premier joueur testé positif au coronavirus.

« Tout était fini (l’épidémie de coronavirus) quand Dimitrov a été testé positif. Nous ne savons pas où il l’a attrapé, mais il l’a eu. Il a fait beaucoup de mal à la Croatie, à la Serbie, à ma famille et il aurait dû être testé dans son pays d’origine », s’est emporté Srdan Djokovic sur RTL en Croatie. Et d’ajouter, sur la manière dont Nole, également testé positif au Covid-19 mais asymptomatique, traverse cette période: « personne ne va bien, Novak ne se sent pas bien à cause de cette situation.»

Le camp Dimitrov répond

L’attaque de Djoko père n’est pas restée longtemps sans réponse. Georgi Stoimenov, le manager de Grigor Dimitrov a défendu son joueur via communiqué. Il pointe du doigt l’absence de tests en Serbie et en Croatie.

« Grigor a atterri directement à Belgrade après trois mois d’isolement complet. Ni à Belgrade (Serbie), ni plus tard à Zadar (Croatie), on lui a proposé ou imposé de faire le test de dépistage du coronavirus. Les organisateurs de l’événement sont responsables du bon déroulement de l’événement et de la mise en place des règles à suivre. Grigor a strictement respecté toutes les règles imposées par les organisateurs du tournoi ainsi que les lois en vigueur lors du passage de la frontière entre la Bulgarie, la Serbie et la Croatie. »