Marseille : Deux Russes renvoyés aux assises pour la violente agression d'un Anglais pendant l'Euro 2016

PROCÈS Deux Russes accusés d’avoir violemment agressé un Anglais à Marseille en marge de l’Euro 2016 vont comparaître devant les assises des Bouches-du-Rhône

20 Minutes avec AFP

— 

Des échauffourées entre supporters avaient éclaté à Marseille durant l'Euro 2016
Des échauffourées entre supporters avaient éclaté à Marseille durant l'Euro 2016 — LEON NEAL / AFP

Deux Russes ​ont été renvoyés devant la cour d’assises des Bouches-du-Rhône pour la violente agression d’un Anglais, souffrant depuis d’infirmités permanentes, en marge de l’Euro-2016, lors des échauffourées dans le centre-ville de  Marseille.

Détenus en France depuis mars 2018, ces deux Moscovites, Pavel Kosov, un chauffeur de 33 ans, et Mikhail Ivkine, un professeur de sport âgé de 34 ans, seront jugés pour violences en réunion et avec arme suivies d’une infirmité permanente. Ils encourent 15 ans de réclusion criminelle.

Frappé de coups de poing et de pied

A quelques pas du Vieux-Port, le 11 juin 2016, avant un match Angleterre-Russie, Andrew Bache, un chauffeur-livreur anglais de 51 ans, avait été la cible de jets de chaises et de bouteilles. Poursuivi, il avait ensuite été frappé par un groupe de cinq supporteurs russes, à coups de poing et de pied.

Il avait été secouru par des CRS mais ses lésions notamment au crâne, ont provoqué selon un expert de « graves séquelles physiques et psychiques, permanentes et définitives ». Son fils a dû quitter l’Australie pour s’occuper de lui. Mise en place en octobre 2016, une équipe d’enquête commune franco-britannique avait traqué sur les réseaux sociaux les supporteurs russes s’étant déplacés en France.