CAN 2019: Les pubs du Vieux-Port à Marseille sont-ils prêts à diffuser la finale?

FOOTBALL On a fait la tournée des bars du quai Rive-Neuve à Marseille pour tenter de dénicher LA bonne adresse…

Caroline Delabroy

— 

Un pub du Vieux-Port à Marseille.
Un pub du Vieux-Port à Marseille. — C. Delabroy / 20 Minutes
  • Le quai Rive-Neuve sur le Vieux-Port à Marseille est connu pour ses pubs qui, d’habitude, diffusent sur écran géant les matchs de foot.
  • Certains ont retransmis les premiers matchs de la CAN.

Deux minots tiennent leur maman d’une main, et un petit drapeau algérien de l’autre, tentant de suivre son pas pressé. La finale de la Coupe d'Afrique des nations ce vendredi soir entre l’Algérie et le Sénégal ? On la devine à ces signes plus qu’on ne la ressent sur ce quai Rive-Neuve-du-Vieux-Port à Marseille, bien connu des amateurs de foot et autres sports habituellement retransmis en direct sur des écrans sortis pour l’occasion. En ce début d’après-midi, les pubs commencent à ouvrir leurs portes. Le rythme des pressions est encore lent, les clients rares en terrasse.

Derrière le comptoir du Little Temple Bar, Thibault, tee-shirt noir Metallica, jette un œil à la télévision : une rediffusion de la finale femme de Wimbledon. « Le tennis, le Tour de France, l’équitation, on passe tout en principe ! », confie-t-il. Les premiers matchs de la CAN aussi ont été diffusés devant un public qualifié de « familial ». A l’intérieur toutefois : « On ne met plus d’écrans dehors depuis deux ans et la campagne européenne de l’ OM », explique le barman. Mais depuis les huitièmes, plus de CAN… « pour éviter les débordements ». En face, le O’Malley’s n’a rien programmé de spécial non plus.

Vue sur le Vieux-Port de Marseille depuis un bar du quai Rive-Neuve.
Vue sur le Vieux-Port de Marseille depuis un bar du quai Rive-Neuve. - C. Delabroy / 20 Minutes

« On s’est tous posé la question »

Plus loin, Emmanuel, le responsable du festif bistrot Le Baletti, ne s’en cache pas : « On a diffusé la Coupe du Monde, l’Euro, car il y aurait eu un manque à gagner à ne pas le faire, mais pour la CAN, ce n’est pas le cas. » « On a déjà trois vigiles le soir, c’est assez compliqué de gérer », poursuit-il. Au Shamrock, un barman glisse, pas très convaincu : « A part quand c’est la Coupe du Monde, on passe que des matchs nationaux. » Dont acte. Un dernier essai peut-être : le pub anglais The Queen Victoria, dont les drapeaux multicolores habillent les têtes de barils de sa grande terrasse. Lucas, le manager des lieux, douche définitivement notre enquête de terrain : « Il n’y aura pas de CAN sur tout le Vieux-Port », affirme-t-il.

« On s’est tous posé la question, mais c’est ingérable continue-t-il. C’est triste, c’est un bel événement sportif, mais le problème c’est la manière dont les gens vont fêter ça ». On s’étonne naïvement : « N’est-ce pas le cas de tous les matchs à enjeux ? » « Ce n’est pas contre l’Algérie ou le Sénégal, ce sont les circonstances, se défend-il. Pour l’Euro 2016, on avait fermé la terrasse à cause des hooligans dès que les gens étaient partis au match pour l’Angleterre-Russie ». Alors ce vendredi soir, ce sera soirée latino au Queen Victoria. Né presque au Sénégal, comme il aime à le raconter, Lucas aura quand même un œil sur le match. Sur son téléphone, comme ceux qui voudront sur le Vieux-Port suivre la finale de la CAN.