Asvel : « Je le pensais plus intelligent que ça… », Tony Parker démonte Edwin Jackson

BASKET Le patron de l'Asvel n'a pas aimé les critiques d'Edwin Jackson à l'encontre du coach Zvezdan Mitrovic

A.L.G.

— 

Tony Parker et Edwin Jackson sous le maillot de l'équipe de France.
Tony Parker et Edwin Jackson sous le maillot de l'équipe de France. — CHARLY TRIBALLEAU / AFP

On n’est tellement pas habitué à voir Tony Parker hausser le ton que, quand l’ancien meneur des Spurs sort de sa réserve, ça ne passe pas inaperçu. Interrogé après la victoire de l' Asvel contre Valence en Euroligue, le nouveau boss lyonnais a eu des mots durs à l’égard d’Edwin Jackson, son ancien coéquipier en équipe de France, qui s’était lâché contre le club et son coach Zvezdan Mitrovic dans la presse locale. Celui-ci reprochait notamment à son entraîneur de ne pas avoir suffisamment de temps de jeu.

« Ma première réaction ? Je pensais qu’il était plus intelligent que ça, a lâché, cash, TP aux caméras de RMC Sport. A ce niveau-là de ta carrière, tu ne racontes pas ce qu’il se passe dans un vestiaire aux journalistes. Tout le monde peut être frustré, mais à un moment donné il y a des choses que tu ne dis pas. A partir de là, pour moi, c’est simple, je vais défendre le coach. Parce qu’il n’y a personne au-dessus du club, au-dessus du projet (…) Si tu ne peux pas jouer pour un coach comme Mitrovic, change de club. Parce que nous, à l’Asvel, on veut gagner des titres. »

Mis à l’écart après son interview accordée au Progrès, Edwin Jackson a immédiatement été prêté au club espagnol d’Estudiantes Madrid, où il avait déjà évolué lors de la saison 2016-2017.