FC Nantes : Qui a dit « Je ne pourrais pas entraîner Rennes, désolé, je suis nantais ! » ?

FOOTBALL Indice : Il a le look et il a effectivement fait toute sa carrière de technicien à la Jonelière

David Phelippeau

— 

Des supporteurs rennais.
Des supporteurs rennais. — DAMIEN MEYER / AFP

Ça n’étonnera pas du tout ceux qui le connaissent. Ce lundi, L’Equipe rapporte une anecdote amusante piochée dans le livre Cheveux au vent, le foot en Bretagne par ceux qui l’ont joué (édition Foot et Breizh).

L’ancien président du Stade Rennais René Ruello raconte qu’il a contacté en 2001 (selon toute vraisemblance)… Jean-Claude Suaudeau, emblématique entraîneur du FCN (1973-1982 chez les jeunes, 1982-1988 puis 1991-1997 chez les pros) pour prendre les rênes de Rennes. L’ancien dirigeant breton avait l’accord de François Pinault, propriétaire du SRFC, et était prêt à s’aligner sur les exigences financières de Suaudeau.

« Désolé, je suis Nantais ! »

« Coco », comme il est toujours surnommé, avait alors répondu : « Même pour le double, je ne pourrais pas entraîner Rennes. Désolé, je suis Nantais. » Une réponse que d’autres anciens Canaris (Da Rocha, Savinaud, Landreau etc.) auraient sans doute pu faire avec pareille proposition…