OL-OM : « Les Lyonnais veulent nous faire des misères… » André Villas-Boas répond à Jean-Michel Aulas

FOOTBALL André Villas-Boas a conscience que l’Olympico devrait encore être bouillant, ce mercredi en quart de finale de Coupe de France. L’entraîneur de l’OM a lancé les hostilités, ce lundi

J.S.-M.

— 

André Villas-Boas sait très bien comment galvaniser les supporters marseillais. (archives)
André Villas-Boas sait très bien comment galvaniser les supporters marseillais. (archives) — Daniel Cole/AP/SIPA

Certains le disent surcoté. Mais ces dernières années, l'Olympico tient (presque) toujours ses promesses. Les folkloriques provocations d’avant-match annoncent un choc bouillant, mercredi, en quart de finale de Coupe de France. « On espère répondre aux paroles des Lyonnais, qui veulent nous faire des misères sur le terrain », a lancé André Villas-Boas en conférence de presse, ce lundi.

Au vrai, on a eu beau fureter, on n’a pas trouvé de vilaines provocations de la part des Lyonnais, à l’exception d’une diatribe de Jean-Michel Aulas, qu’on a connu plus féroce (« L’OM est complètement hors des clous du fair-play financier. »)

André Villas-Boas a tout de même choisi de remettre une pièce dans le jukebox, peut-être pour flatter les bas instincts des supporters olympiens. Son défenseur central Alvaro a fait de même, avec un peu original : « Il n’y a qu’un seul olympique et c’est l’OM. Nous essaierons de montrer sur le terrain que ce ne sont pas que des paroles en l’air. »