OM-OL : Des fumigènes, une gifle et un immense Payet... L'OM bat l'OL de Rudi Garcia (2-1)

FOOTBALL Dimitri Payet, qui avait allumé son ancien coach Rudi Garcia en conf de presse, a répondu présent sur le terrain. L'OM remporte l'Olympico (2-1) et met les l'OL à six points

Au stade Vélodrome, J.S.-M.

— 

Dimitri Payet a marqué un penalty dans un contexte compliqué, le 10 novembre 2019, lors de Marseille-Lyon.
Dimitri Payet a marqué un penalty dans un contexte compliqué, le 10 novembre 2019, lors de Marseille-Lyon. — AFP

Immense Olympico, encore une fois. Porté par un Vélodrome incandescent, qui a battu son record d'affluence, l'OM bat l'OL (2-1) dans un match improbable. Payet a inscrit un doublé. Puis Marseille a relancé Lyon : une grosse erreur défensive pour offrir un but à Dembélé et un carton rouge à 25 minutes de la fin. Mais Marseille a tenu bon et l'OM s'offre une petite vengeance face à son ancien coach, Rudi Garcia. Je file en zone mixte, bonne soirée à tous, à bientôt sur 20 Minutes !

95e : MANDANDA QUI SE SAISIT DU BALLON SUR CETTE TETE... ET C'EST TERMINE ! VICTOIRE DE MARSEILLE

94e : La petite talonnade de Bouna Sarr pour humilier les Lyonnais ! Tous les ingrédients sont là pour que ça finisse par une belle générale. 

93e : C'est assez mal frappé par Dubois qui la met directement dans les bras de Steve Mandanda. 

93e : Encore un coup franc dangereux pour Lyon !

90e : Cinq minutes de bonheur en plus pour vous, les abonnés !

89e : LA REPRISE DE VOLEE DE TERRIER QUI FROLE LE POTEAU DE MANDANDA. 

88e : BOUM le coup d'épaule de Caleta-Car qui balance un Lyonnais à terre après le corner. Le ballon est récupéré par les Marseillais. Très franchement, on ne voit pas que les Olympiens sont à 10 contre 11. 

87e : Corner pour l'OM. Le stade Vélodrome entier chante «qui ne saute pas n'est pas Marseillais», c'est impressionnant. 

86e : ENORME RETOUR DU DUBOIS SUR CETTE OPPORTUNITE MARSEILLAISE

85e : Alors tu vois, Morgan, la petite ligne blanche au bout du terrain, il ne faut pas la franchir avec le ballon. Le milieu marseillais nous a fait un tout droit ClintonNjiesque. Il réclame le corner, c'est refusé par Antony Gautier. 

84e : Beaucoup de fautes, beaucoup de mauvais gestes. En l’occurrence, c’est un Marseillais qui se fait sanctionner. La fin de match est extrêmement tendue.

78e : LA FRAPPE DE CALETA-CAR ! Elle est contrée, ce sera un corner. 

76e : Ovation pour Dimitri Payet, remplacé par Valère Germain. 

74e : Ouch, Payet se fait sécher par un Lyonnais. Pas de faute selon Antony Gautier.

71e : Oh la la cet enchaînement à trois entre Payet, Lopez et Amavi. Ils s'amusent avec les défenseurs lyonnais et le Vélodrome apprécie. 

65e : LE COUP FRANC DE CORNET QUI FROLE LE POTEAU DE MANDANDA

64e : CA TOURNE VINAIGRE POUR L’OM. CARTON ROUGE POUR ALVARO AUTEUR D’UNE TRES GROSSE FAUTE SUR DEMBELE. Il prend son deuxième jaune (juste après avoir provoqué un but.)

63e : Tout à l'heure sur la pelouse du Vél'

 

59e : MOUSSA DEMBELE SURGIT DU BROUILLARD ET REDUIT LE SCORE. Il a facilement devancé Alvaro et Caleta-Car sur un centre venu de la droite. Facile, facile. 

58e : ENCORE UNE FRAPPE DE PAYET ! A côté, cette fois.

57e : Ça commence à se dissiper un peu, le match va pouvoir reprendre.

55e : LE MATCH EST INTERROMPU. TROP DE FUMEE, ON N'Y VOIT PLUS RIEN.

54e : Aouar s'est blessé. On a du mal à voir ce qu'il se passe exactement avec la fumée de la dernière animation du Vélodrome. 

 

49e : Petite tête d'Alvaro sur un coup franc de Payet, c'est capté sans difficulté par Anthony Lopes. 

47e : L'HORIZONTALE DE STEVE MANDANDA SUR CE JOLI COUP FRANC DE TRAORE QUI FILAIT VERS LA LUCARNE

46e : C'EST REPARTI ! Reine-Adelaïde remplacé par Jean Lucas du côté Lyonnais. Rudi Garcia toujours hué par le Vélodrome.

C'est la mi-temps. Les Marseillais ovationnés par le Vélodrome. Ils mènent 2-0 à la pause, portés par un Dimitri Payet brillant et par un Vélodrome incandescent. L'OL bafouille son football, avec des opportunités gâchées et une grande maladresse défensive. On se retrouve dans 15 minutes les amis.

45e : QUEL RETOUR DE BOUNA SARR DANS LES PIEDS DE TRAORE

43e : LES LYONNAIS N'Y SONT PAS. Enorme possibilité en contre-attaque, sauf que 1/ Traoré a oublié de décrocher la charette qu'il traine. 2/ Très mauvais choix de passe ensuite. 

40e : LE DOUBLE POUR DIMITRI PAYEEEEEEEEEEEEEEEET ! ET QUEL BUT ! Il bouffe Denayer et aligne une grosse frappe croisée. Le meneur de jeu marseillais hurle «c'est moi, c'est moi» à la gueule du virage Nord. Il est parti pour marquer ce match.

37e : LA REMISE DE BENEDETTO POUR LOPEZ ! C'était magnifique mais il a manqué dix centimètres. Et quelle ouverture de Payet, auteur d'une grosse mi-temps.

33e : Encore une frappe de Payet ! Elle est contrée. Grosse défense marseillaise sur la contre-attaque suivante. 

32e : QUEL RETOUR DE KAMARA QUI TACLE DANS SA SURFACE UNE FRAPPE DE TRAORE.

32e : PAYET FRAPPE DE LOIN ! Sans souci pour Lopes. 

27e : Lopez et Benedetto se gênent sur une super ouverture. Gros match des Marseillais dans l'intensité, ils se projettent très vite vers l'avant.

25e : On revoit le penalty de Payet. Il était tout simplement impossible à arrêter. Tout en puissance et très bien placé, proche de la lucarne de Lopes, côté droit. Le gardien lyonnais avait plongé du bon côté.

23e : Prenons trente secondes pour se poser. Arbitrage lunaire sur ce penalty, avec d’interminables tergiversations d’Antony Gautier. Sur les vidéos, il me semble bien qu'un Marseillais (Benedetto ?) met une (petite) claque à Dubois. C’est minimum carton jaune. Le Marseillais s’en sort trèèèèès bien.

18e : LE BUUUUUT DE PAYET ! LE VELODROME EN FUSION !!! DIMITRI PAYET LE CELEBRE COMME UN DEMENT FACE AU VIRAGE NORD

18e : Franchement, si Payet met son péno dans ce contexte, c'est qu'il a un sacré mental. 

17e : MAIS C'EST N'IMPORTE QUOI CETTE VAR ! CA FAIT UNE HEURE ET DEMI QUE LE PENO A ETE SIFFLE ET IL N'EST TOUJOURS PAS TIRE

15e : Leo Dubois au sol. Il aurait visiblement pris une gifle. Le penalty n'a toujours pas été frappé. Quel bazar, quel bazar

13e : Main de Thiago Mendes dans la surface après un corner de Payet. C'est Payet qui va s'en charger.

12e : PENALTY POUR Ly... POUR MARSEILLE ! POUR MARSEILLE !

8e : ENCORE UN DEMARRAGE DE CORNET COTE GAUCHE ! Il est chaud ! Le centre est dégagé par la défense marseillaise.

8e : Trèèèèèès longue ouverture pour Benedetto. Trop longue, c'est dégagé par Lopes. 

5e : Deuxième corner consécutif pour Cornet. Il se fait gaiement arroser de boulettes de papier (les restes du tifo, évidemment).

3e : LA PARADE DE STEVE MANDANDA FACE A MAXWELL CORNET !

3e : J'ai de gros problèmes de WiFi, mais vous n'avez rien raté. Toujours 0-0 avec une première action intéressante pour l'OM, et une sortie assez hasardeuse d'Anthony Lopes. 

21h : ET VOILA LE TIFO GEANT TANT ATTENDU

 

20h50 : Des détails sur les dégradations commises sur le bus lyonnais

 

20h35 : Le record d'affluence battu !

65.421 supporters sont présents au Vélodrome ce dimanche soir. L'ancien record (65.148 spectateurs) est battu de peu. Il datait du Classico 2015.

20h : LES COMPOS ! Maxime Lopez ailier... Pas de surprise à Lyon

André Villas-Boas tente une nouvelle option en l'absence de Florian Thauvin. 

Pas de surprise du côté lyonnais, c'est la compo attendue. 

19h55 : Le bus lyonnais pris pour cible

Exactement comme l’an dernier, le bus de l’OL a été pris pour cible à Marseille. Deux vitres ont explosé. « On est tombé dans un guet-apens, si ça continue, on ne jouera pas », a déclaré Jean-Michel Aulas à La Provence.

Pour contextualiser : les Lyonnais ont fait le choix de venir avec leur bus « logoté », alors que la préfecture de police de Marseille a fait un intense lobbying, toute cette semaine, pour qu’ils utilisent un bus neutre entre l’aéroport et le Vélodrome.

19h24 : Le cortège est arrivé au Vélodrome

La fiesta se déroule maintenant sur le parvis du stade. Excellente ambiance, avec des milliers de supporters réunis dans une atmosphère bon enfant. Plus on se rapproche du match, plus les chants sont axés sur la rivalité avec les Lyonnais, voire carrément insultants envers Rudi Garcia. Logique. 

 

 

 

Notre journaliste est présent dans le cortège des supporters à Marseille et l'ambiance monte !

 

Bon visiblement, nous avons quelques problèmes de réseaux pour le facebook Live et on s'en excuse) mais pas de panique le direct sur 20minutes.fr continue !

17h : Un tout petit peu de lecture avant le live

 

Salut la compagnie ! On devrait vivre de beaux moments de football et de poésie, ce dimanche soir, au Vélodrome. Football avec un match à gros enjeux entre l’OM (7e de Ligue 1, à deux points de la 2e place) et l’OL (qui se trouve trois petits points derrière, à la 12e place). Poésie avec le retour de Rudi Garcia à Marseille : banderoles et chants promettent d’être légendaires – et de heurter la sensibilité des plus prudes d’entre nous. L’OM fête aussi ce soir ses 120 ans avec un tifo grandiose. Il sera déployé sur les trois-quarts du stade. Les groupes de supporters, parfois rivaux, ont bossé ensemble et entament les festivités par un cortège entre les plages du Prado et le Vélodrome. On va vous faire vivre ça en Facebook Live sur les coups de 17 heures. Mais le coup d’envoi, c’est bien 21 heures, comme d’hab !