FC Nantes: Le mercato nantais déjà fini? Gourcuff le laisse entendre...

FOOTBALL Le mercato ferme ses portes vendredi soir à minuit

David Phelippeau

— 

Christian Gourcuff.
Christian Gourcuff. — Sebastien SALOM-GOMIS / AFP

C’était plutôt la tendance revenue à nos oreilles depuis dix jours. Après la défaite (0-1) du FCN contre Bordeaux dimanche, Christian Gourcuff l’a plus ou moins confirmé. En plus du retour de prêt de Limbombe et de l’arrivée d’ Emond, la direction pourrait ne plus « dégainer » sur le marché ders transferts avant vendredi minuit.

« Avez-vous fait part de votre inquiétude (compte tenu des absences qui se multiplient) sur l’équipe à votre président ? », a demandé un confrère, dimanche, après la défaite contre les Girondins. « Il [le président] ne fera pas l’équipe, a répondu, un poil agacé, le coach nantais. Les inquiétudes, je les garde pour moi. En quatre jours, on va acheter [des joueurs] ? Il faut être sérieux. »

« On dit qu’il y a des jeunes au club… », glisse Gourcuff

Déjà pas adepte du mercato lorsqu’il a commencé début janvier, Gourcuff l’est encore moins à quelques jours de son épilogue. Et malgré les absences de Girotto (suspendu), Pallois, Wague et Coulibaly (blessés), le technicien des Canaris ne s’imagine pas visionner des vidéos de recrues potentielles toute la semaine. « On cherche des solutions en interne. On dit qu’il y a des jeunes au club, on va faire avec ce que l’on a. » Secrètement, Waldemar Kita doit pourtant piaffer d’impatience de prendre un ou des nouveaux joueurs…