Coupe de France : Qualifié en huitièmes de finale, Epinal est « comme dans un rêve »

FOOTBALL Les Spinaliens savourent leur succès contre les Réunionnais de Saint-Pierre

Thibaut Gagnepain

— 

Adel Berkane (torse nue), le buteur du jour dans un vestiaire en folie.
Adel Berkane (torse nue), le buteur du jour dans un vestiaire en folie. — T. Gagnepain / 20 Minutes

A Epinal,

La prime de match doublée ? Les joueurs d’Epinal  ont bien essayé mais leur président, n’a rien lâché. Yves Bailly les quand même félicité pour leur victoire 1-0 face aux Réunionnais de Saint-Pierre samedi, synonyme de huitièmes de finale de la Coupe de France.

« C’est énorme », réagit l’attaquant vosgien Jean-Philippe Krasso. « Ce sera mon premier et faudra se concentrer pour faire un grand match. Contre qui on veut tomber ? Je ne sais pas mais on voudra encore passer pour aller en quarts. »

Son partenaire Adel Berkane n’avait pas non plus envie de parler de l’OM ou du PSG pour le tour prochain. L’heure était d’abord à la fête pour le héros du jour, entré en prolongation et buteur à trois minutes du terme de la partie. Sur un corner où il a vu le ballon arriver au deuxième poteau.

« A ce moment-là, j’ai zéro pression », rembobine-t-il avec humour. « Je dois délivrer l’équipe. Je me dis qu’il n’y en aura pas d’autre et que je dois la mettre. » Bingo ! Et bon coaching au passage du staff dirigé par Xavier Collin. « lls m’ont dit “tu peux entrer à tout moment et c’est toi qui vas nous délivrer”. Et voilà ! Quand j’arrive sur le terrain, je dis à l’équipe, on ne va pas aux penaltys aujourd’hui ! C’est ce qu’il se passe. »

Le SAS Epinal (National 2) a eu du mal mais a finalement par faire respecter la hiérarchie contre une formation de Régional 1. Au prochain tour, le tirage au sort pourrait être plus compliqué.