ASSE-AS Monaco : Les Verts toujours invaincus avec Puel... Grâce à un but de Bouanga, ils intègrent le Top 8 de la Ligue 1

FOOTBALL Portés par un Denis Bouanga en buteur inspiré, les Stéphanois ont réalisé une belle opération en remontant à la huitième place en L1 grâce à leur succès (1-0), ce dimanche contre Monaco

Au stade Geoffroy-Guichard, Jérémy Laugier

— 

Ici au duel avec Jemerson, Denis Bouanga s'est montré très dangereux ce dimanche et a inscrit le seul but du match. PHILIPPE DESMAZES
Ici au duel avec Jemerson, Denis Bouanga s'est montré très dangereux ce dimanche et a inscrit le seul but du match. PHILIPPE DESMAZES — AFP

19es il y a un mois après la dernière sur le banc de Ghislain Printant, les supporters stéphanois doivent se pincer devant le miroir ce soir en constatant qu’ils sont 8es en Ligue 1. Et oui, en pleine obscurité, suivre la bougie du coach Claude Puel réussit pour l'instant plus que bien à une ASSE affichant trois victoires et un nul avec lui en championnat. Allez les amis, on vous laisse sur cette image. On file aux réactions des joueurs/coachs et on vous propose des articles de retour demain matin sur 20minutes.fr. La bise.

C’est fini ici, avec pas mal d’électricité dans l’air, Aguilar ayant balancé un grand coup de pied contre l’écran de contrôle du VAR en quittant le terrain !

90e+2 : Entré en jeu il y a peu, Aguilar est déjà sorti après avoir arrêté un Denis Bouanga lancé vers le but de Lecomte. Rouge pas si illogique que ça. Derrière Boudebouz balance un super coup franc direction lucarne, mais parade-poster impeccable de Lecomte, solide ce soir.

90e : On attaque les arrêts de jeu (quatre minutes) et on ne vous cache pas qu’à la vue de la congélation de nos doigts ici, on se prend à rêver d’une téléportation dans un jacuzzi là.

88e : Il suffisait que je dise ça, énorme volée de 25 m d’Adrien Silva qui ne passe pas si loin que ça. Décidément, il est autrement plus prompt à balancer une minasse que Ben Arfa à prendre une décision quant à son avenir professionnel.

87e : Le temps file et la défense stéphanoise gère toujours pas trop mal Ben Yedder et l’attaque monégasque. RAS depuis le coup de boule de Golovin.

84e : Et oui, ça lâche le grand « Ne jamais oublier, ce soir on va gagner, grâce à Monnet-Paquet » là. Un match dans le Chaudron sans ce chant, c’est comme un Cuba Libre sans citron ou du curry sans coco. Vous voyez l’idée quoi ? Et évidemment, si ça vous a échappé, KMP a bien besoin de soutien en ce moment.

 

81e : Aholou a cru un instant qu’il avait libéré les siens en piquant sa balle devant Lecomte. Mais il était bien hors jeu. Le VAR ne peut pas sourire à tous les coups (en l’occurrence on sait qu’il ne sourit pas souvent à Sainté depuis plus d’un an).

78e : Ruffier a à son tour une réussite de dingo. Le coup de tête catapulté de Golovin (grave discret par ailleurs) lèche autant le poteau que l’énormissime frappe d’Adrien Silva en première période.

77e : Personne à la réception de son centre mais c’est encore pas mal ce que vient de faire Denis Bouanga sur l’aile droite. On sent que l’ancien Nîmois monte en puissance avec Claude Puel aux manettes.

71e : Ouuuuuuh le tournant de ouf Fofana est expulsé par M.Brisard après avoir arraché Augustin en position de dernier défenseur… Mais le jeune joueur de l’ASSE est tributaire du VAR. Y’avait-il hors-jeu au départ de l’action d’Augustin ? Ça fait 12min50 qu’on poireaute (on exagère à peine)… et Fofana est sauvé par le VAR ! Hors jeu de vraiment trois fois rien donc ! La preuve en images.

 

68e : Aaaah tellement n’impissime ces hésitations en pagaille au moment de frapper en bonne position, entre Bouanga, puis Boudebouz et enfin Youssouf, qui a hérité d’un bon ballon casse-croûte ceci dit pour finir. L’ASSE serait inspirée de faire le break dans ce temps fort.

64e : Sainté régale maintenant : super centre de Bouanga et Hamouma s’arrache pour reprendre le ballon en taclant. Parade de Lecomte à bout portant. Monaco est vraiment dos au mur là.

59e : Il est là le but stéphanois ! Et par Denis Bouanga, comme par hasard (1-0) ! Au départ Jardim pourra pester contre une récupération limite dans le rond central d’Aholou sur Henrichs. Puis Hamouma hérite du ballon sur l’aile gauche, mystifie Jemerson (pléonasme) et bute sur Lecomte. Opportuniste, Bouanga a bien suivi et pousse le ballon dans le but vide, avec un Badiashile qui aurait peut-être pu davantage s’arracher sur le coup.

57e : Les sifflets commencent à s’intensifier sur une nouvelle incompréhension entre Boudebouz et Bouanga. Et une partie du public réclame Beric.

Pas mieux concernant Jemerson, qui a prouvé qu’il n’avait clairement pas un jeu fait de dentelles et d’envolées lyriques.

 

53e : Tel un funambule sur sa slackline, Mathieu Debuchy se faufile avec réussite sur son aile droite depuis la reprise. Il illustre la bonne entame des Verts jusque-là, même si ça ne donne rien de bien concret face au but de Lecomte, il faut l’avouer.

C'est reparti pour la deuxième période, allez des buts messieurs !

Mi-temps dans le Chaudron, ce match mériterait plus que ce score de 0-0 mais ça devrait le faire pour la deuxième. De bonnes intentions des deux côtés. Les buteurs ont bien réglé la mire jusque-là, n’est-ce pas Denis Bouanga ? Allez on se retrouve juste après la pause, le temps de se réchauffer un peu nos doigts Mr Freeze.

45e : Superbe jeu à deux entre Ben Yedder et Henrichs. Le meilleur buteur de la Ligue 1 manque par contre le cadre du gauche après le bon service en retrait d’Henrichs. Nouvelle belle opportunité dans ce match mais toujours 0-0.

42e : Et troisième occasion déjà manquée par Denis Bouanga. Cette fois, il réussit son contrôle mais manque son enchaînement, gêné par Gelson Martins, avec une reprise écrasée à côté du but de Lecomte. Le danger vient systématiquement de l’ancien Nîmois à Sainté.

40e : Petit point tribunes. Et oui, l’ambiance a quasi tourné en faveur de l’ASM, vu le contexte ce soir dans le Chaudron.

 

35e: Stéphane Ruffier est encore bien attentif pour claquer au-dessus de sa barre un centre de Gelson Martins dévié en direction de son but par Gabriel Silva.

32e : Bon on n’a même pas eu le temps de vous annoncer qu’Aholou avait remplacé Cabaye blessé que ce même Aholou se prend cash un jaune pour avoir retenu Henrichs. On ne perd décidément pas de temps dans ce match.

27e : Pouuuuuuuuh le missile d’Adrien Silva. L’international portugais à 30 m et a balancé une immense frappe légèrement déviée par Saliba (mais ça a échappé à l’arbitre) et flirtant comme pas permis avec la « lulu » de Stéphane Ruffier. Quand on vous dit qu’on se régale…

 

25e : Ouuuuuuuuuuuh l’immense occase pour Denis Bouanga, l’homme en forme côté Sainté. Il hérite d’un ballon à 35 m du but, fixe et crochète parfaitement Jemerson. Mais il ne cadre pas sa "Titi Henry" face à un Benjamin Lecomte pas malheureux sur le coup.

19e : Belle petite percée de Zaydou Youssouf, même si son centre pour Debuchy ne donne rien. L’ancien milieu des Girondins a quand même des allures de révélation du début de saison des Verts mine de rien.

15e : Ça va d’un but à l’autre c’est vraiment sympa ce début de match. On irait presque jusqu'à dire qu'on vous avait prévenus même si on n'y croyait pas totalement.

8e : Les Verts réagissent bien dans ce début de match enlevé. Denis Bouanga hérite d’un super ballon en pleine surface mais il s’enferme un peu et bute sur Benjamin Lecomte. Sur le corner, William Saliba ne cadre pas.

2e : Premier danger sur les buts de l’ASSE : Ben Yedder décale Henrichs qui frappe en force. Ruffier est impeccable et détourne des poings.

C’est finalement parti fort dans les tribunes. Et pour cause, de nombreux membres des groupes de supporters sont placés en tribune Henri Point et scandent à tout va le fameux « Liberté pour les ultras ».

 

C’est parti pour cet ASSE-AS Monaco les gens, on va se régaler, je le sens !

20h55 : Si vous vous demandez où en est l’ambiance dans ce Chaudron sans ses deux kops, comme contre Amiens, c’est évidemment la lose. Et les banderoles sont comme très souvent bien tranchantes ici.

 

20h50 : Pour l’ASM, Keita Baldé a été préféré à Jean-Kévin Augustin pour accompagner l’inévitable Wissam Ben Yedder en pointe. Car oui, si vous nous avez suivis plus bas, Islam Slimani est forfait ce soir. Là aussi ça sent la défense à trois du côté de la bande à Jardim avec Jemerson, Glik et Badiashile.

 

20h48 : A Sainté, Claude Puel maintient sa préférence pour un système à trois défenseurs centraux, avec cette fois Kolodziejczak, Saliba et Fofana (le capitaine Loïc Perrin est suspendu). Par contre pas de véritable avant-centre : Robert Beric est sur le banc. Romain Hamouma sera donc logiquement en neuf. Mais vrai ou faux neuf alors ?

 

20h45 : Bonsoir à tous, les amis ! Bild annonce le licenciement de Niko Kovac au Bayern et 20 Minutes vous souhaite dans le même temps la bienvenue pour ce match ASSE-Monaco en vous annonçant les compos.

20 h : Pour vous faire patienter un peu, on vous invite à vous replonger dans l’événement marquant du précédent match des Verts, à savoir le lunaire « j’avais à cœur de faire fermer des bouches » de Wahbi Khazri juste après le décevant nul (2-2) face à Amiens. Comment les supporters de l’ASSE ont-ils donc vécu cet épisode concernant ce joueur irrégulier et forfait ce dimanche ? Allez, on se retrouve dans 45 minutes pour vous faire vivre, en direct du Chaudron, l’avant-match et les compos de ce match ASSE-Monaco.

 

20 h : Bonsoir à tous ! Bienvenue sur le site de 20 Minutes pour vous régaler avec nous dans le Chaudron ce dimanche (21 heures). Si Sainté, invaincue depuis l’arrivée de Claude Puel (deux victoires et un nul en L1), veut montrer que sa place est bien dans haut de cette Ligue 1, ça passera par un succès dans son antre face à une ASM elle aussi requinquée (cinq succès sur les six derniers matchs officiels). Mais attention à la copieuse liste des absents de titulaires dans les deux camps : Loïc Perrin (suspendu), Wahbi Khazri, Yann M’Vila et Charles Abi (blessés) à Sainté, Tiémoué Bakayoko, Cesc Fabregas et Islam Slimani à Monaco. Même s’il est privé de son si précieux compère d’attaque Islam Slimani, le meilleur buteur de Ligue 1 Wissam Ben Yedder (neuf buts en neuf matchs disputés) sera le principal danger pour la défense stéphanoise.

Bonsoir m’sieurs dames, et bienvenue pour cette rencontre de clôture de la 12e journée de Ligue 1 dans le Chaudron entre l’ASSE et l’AS Monaco ce dimanche (21 heures). Et oui, vous vous étonnez sans doute de ce choix de programmation en prime time sur Canal + mais on va tenter de vous faire vibrer au mieux pour ce « choc de la semaine » opposant le 15e et le 14e du championnat. Nous serons en direct d’un stade Geoffroy-Guichard qui sera, comme contre Amiens (2-2), un peu tristoune en l’absence des deux kops. Avant de se replonger dans une Ligue Europa bien mal engagée (deux points pris en trois journées), jeudi prochain en Ukraine, les Stéphanois de Claude Puel comptent bien poursuivre leur remontée en L1. Ce match peut avoir un effet bascule pour les partenaires de Stéphane Ruffier, tout comme pour l’ASM. Imaginez un peu : l’éventuel vainqueur du jour basculerait dans le Top 8, à un point du podium. Qui l’eut cru pour ces deux clubs en pleine crise il y a quelques semaines ?

>> Rendez-vous à 20h45 pour le début du live, et coup d’envoi du match à 21 heures…