Coupe de la Ligue : Un petit tour de Josh « Majax » suffit aux Girondins face à Dijon (2-0)

FOOTBALL Le jeune Anglais est l’une des rares satisfactions à retenir de la triste qualification bordelaise

Clément Carpentier

— 

Josh Maja a inscrit son deuxième but de la saison face à Dijon
Josh Maja a inscrit son deuxième but de la saison face à Dijon — NICOLAS TUCAT / AFP
  • Les Girondins se sont qualifiés pour les 8e de finale de la Coupe de la Ligue en éliminant Dijon (2-0) grâce notamment à un but de Josh Maja.
  • Après des premiers mois difficiles en France, le jeune Anglais semble enfin montrer ses qualités de finisseur.
  • Pour Paulo Sousa, il doit encore progresser dans son jeu en profondeur et dans sa relation avec ses coéquipiers.

Abracadabra, appel, contre-appel, but ! Et voilà comment Josh Maja[x] a permis aux Girondins de Bordeaux d’éliminer Dijon en 16e de finale de la Coupe de la Ligue ce mardi soir au Matmut Atlantique dans un match « pas loin d’être une purge » dixit Laurent Koscielny. Heureusement, le jeune Anglais a sorti sa baguette magique dès la 8e minute de jeu pour soulager les Bordelais avant que Nicolas De Préville clôt le score en toute fin de rencontre d’un magnifique coup franc dans la lucarne.

Paulo Sousa avait déjà « hésité » de nombreuses fois à titulariser son attaquant de 20 ans après des entrées en jeu convaincantes et surtout « de très bonnes semaines d’entraînement. » Alors quelle meilleure occasion que la coupe des « remplaçants » pour lancer Josh Maja : « Je suis content pour lui car les attaquants vivent à travers les buts. C’est un joueur très fort sur les premiers mètres et dans la zone de finition. Il est complètement différent de Jimmy (Briand). »

Le grand frère Jimmy Briand

Justement, l’ancien joueur de Sunderland peut compter sur le soutien de son expérimenté coéquipier pour progresser. D’ailleurs, l’ex-international français « ne le voit pas comme un concurrent mais comme un coéquipier. » « C’est un joueur que j’apprécie beaucoup et que j’essaie de guider tous les jours. C’est un gamin à l'écoute qui travaille bien. »

Un gamin venu de D3 anglaise et qui depuis son arrivée, a vécu des mois compliqués. Seul à Bordeaux, le choc culturel n’a pas été évident pour lui en plus de la barrière de la langue. Mais aujourd’hui, « ça va bien », il « comprend de mieux en mieux le français et l’apprend doucement » avec un staff autour de lui aux petits soins. Résultat des courses, il vient d’inscrire son deuxième but cette saison en dix apparitions.

Une immense marge de progression

Mais celui qui « apporte sa joie de vivre à l'équipe » selon Jimmy Briand, a encore une énorme marge de progression. Comme dirait Paulo Sousa, il n'est qu'au début du « processus. » « Il a besoin de beaucoup s’améliorer dans son jeu en profondeur et dans sa communication avec les autres », rappelle le Portugais qui semble croire à l’ancienne star de la série Netflix Sunderland 'Til I Die.

A l’image d’un Yacine Adli, Josh Maja fait partie de ses jeunes à fort potentiel sur lesquels les Girondins de Bordeaux ont misé dans l’espoir de réaliser de belles plus-values à la revente. Si pour certains, c’est les temps sont difficiles (Bellanova et Kwateng), le jeune Anglais, lui, ne déçoit presque jamais et prend tout ce qu'on lui offre. Et il a sûrement encore quelques tours dans son sac…