Equipe de France : Olivier Giroud et Lucas Hernandez seront-ils dans le 11 des Bleus contre l’Islande ?

FOOTBALL Le sélectionneur compte sur ses deux joueurs, en dépit de leur bobo ou faible temps de jeu

20 Minutes avec AFP

— 

Olivier Giroud avec l'équipe de France
Olivier Giroud avec l'équipe de France — CHRISTOPHE SAIDI/SIPA

Dans les rangs des blessés, il y a Llorris, Mbappé, Pogba ou encore Dubois. Mais Giroud et Hernandez sont bien dans le camp des valides, pour les matchs de l'équipe de France qualificatifs à l’Euro-2020.

A la veille du match Islande-France, Didier Deschamps a assuré que Lucas Hernandez, qui n’a rejoint l’entraînement collectif que depuis mercredi afin de ménager le genou qui l’a fait souffrir ces derniers jours (ce qui a bien énervé son club d'ailleurs), « se sent bien, a de bonnes sensations » et est « disponible » pour commencer le match.

Giroud « a 90 minutes dans les jambes »

L’incertitude touche aussi Olivier Giroud. Le grand attaquant (1,93 m) dispose d’un profil adapté au combat physique que les Islandais tenteront de livrer, mais son temps de jeu quasi nul avec Chelsea invite à la prudence. « Dans l’absolu, il a 90 minutes dans les jambes », selon son sélectionneur. L’infatigable combattant de Deschamps pourrait donc tenir sa place, comme d’habitude.

Les champions du monde, coleaders du groupe H avec la Turquie (15 points), « approchent de la ligne d’arrivée », selon la formule de DD. Mais pas question d’aborder avec légèreté ce détour sur la petite île de l’Atlantique-Nord, malgré la rouste 4-0 infligée à l’aller à l’Islande (12 points) : « C’est une équipe qui a deux visages : elle est beaucoup plus performante à domicile qu’à l’extérieur, a remarqué le sélectionneur. Quand ils sont chez eux, ils ont une âme supplémentaire ». L’Islande a en effet transformé en quasi-forteresse le Laugardalssvöllur, annoncé plein comme un œuf (9.800 spectateurs, dont 800 Français) vendredi : elle n’y a perdu que trois de leurs 23 derniers matchs.