Mondiaux de cyclisme : Pedersen champion du monde surprise... Revivez la course en live avec nous

CYCLISME Julian Alaphilippe ne part pas favori cette année lors des championnats du monde

B.V.

— 

Le peloton sous la pluie
Le peloton sous la pluie — SIPA

Mondiaux de cyclisme

1. Pedersen

2. Trentin

3. Kung

17h11: C'est pas un total inconnu Pedersen, bien sûr. 23 ans et une grosse perf dans sa carrière avant aujourd'hui: un 2e place sur le Tour des Flandres. En étant échappé depuis le matin, ce qui n'était pas tout à fait le même scenario aujourd'hui.

 

17h06: Le classement final

1. Pedersen

2. Trentin

3. Kung

4. Moscon

5. Sagan

0km: Celle-là on s'y attendait pas! Le Danois est champion du monde ! C'est un bon coureur mais c'est un résultat très surprenant. Quelle surprise.

0km: C'EST PEDERSEN QUI GAGNE !!!! INCROYABLE LA SURPRISE !!!! PERSONNE S'Y ATTENDAIT IL A PROFITE D'UN TOUT PETIT SPRINT DE TRENTIN 

1Km: Trentin lance aux 200 mètres...!!

1km: Flamme rouge! Qui va lancer le sprint en premier ?

2km: Ca va se jouer entre les trois... Trentin immense favori !

3Km: Sagan attaque dans le peloton derrière, mais c'est déjà fini depuis belle lurette.

4km: Ils ne sont plus que 3 devant... Moscon a bien lâché 15 secondes. Ca va se jouer au sprint entre les 3 cette histoire.

6km: Ah Moscon lâché dans la montée... Mais il se bat pour rester avec les trois de devant.

7km: Les Italiens sont donc 2 devant, difficile de voir comment ils peuvent être battus là. Surtout avec le coureur le plus fort, Trentin.

10km: C'est étonnant par contre, le peloton a complètement bâché derrière alors que ça aurait pu les motiver à revenir. 1'14 d'écart entre les quatre de tête.

11km: Ohlala quelle image incroyable bon sang. Hypoglicémie il est cuit de chez cuit il se fait reprendre par le peloton. C'est fou fou fou.

 

12km: INCROYABLE VAN DER POEL FAIT UNE FRINGALE !!!!! Il explose totalement en vol alors qu'il avait presque titre gagné ! C'est fou.

12km: On va pas se mentir c'est encore une immense déception pour Julian. Il a manqué de jus au moment de faire le jump sur Van der Poel alors qu'il a essayé. Il n'a pas été battu tactiquement, juste à la pédale.

13km: Toujours le même écart mais seul Lampaert roule derrière, personne ne l'aide. La victoire se joue entre les 5 de devant.

16km: Allez on passe sur la ligne d'arrivée! Dernier tour. Toujours le même écart, je vois pas exactement comment le peloton pourrait revenir désormais. 

18km: Ah nan il recolle finalement Moscon. Bon, il est en sursis on va dire. 45 secondes d'avance pour ce groupe.

20km: C'est fini pour Moscon devant, il a du mal à suivre le rythme de Van der Poel, Trentin.

21km: et demain, ça va bien. Van der Poel était le favori de cette course, il attaque et dépose tout le monde, et il va falloir aller le battre. Je vois pas trop comment. C'est vraiment la nouvelle star du cyclisme. Quel coureur, champion du monde de cyclo-cross, meilleur du monde au VTT, peut-être bientôt champion du monde sur route?

22km: On va pas se mentir ça commence à sentir pas bon du tout pour notre Julian Alaphilippe national. Le peloton n'a pas l'air d'être en capacité de revenir.

23km: Le point

Van der Poel, Trentin, Moscon, Pedersen, Kung

35 secondes sur Izagirre, Skujins et Betancur

41 secondes sur la peloton Alaphilippe, Van avermaet

27km: Il reste du temps, on est loin de l'arrivée, mais il faudra revenir sur cet énorme groupe de tête... Tous les autres favoris sont derrière, c'est le bon point.

28km: C'est un peu n'importe quoi là : le groupe Trentin Van Der Poel Moscon fait un vrai écart et ça ne revient pas derrière. Le peloton est à 30 secondes, avec quelques coureurs intercalés. Et Julian semble vraiment dans le dur.

29km: Van der Poel, Trentin, Martinez se sont échappés à trois du peloton et vont revenir sur les trois en tête: Moscon, Pedersen et Kung.

30km: aie Julian a un peu de mal à suivre, il semble un peu à court de souffle. Pas un bon signe ça.

31km: ATTAQUE DE VAN DER POEL !!! Ca y est les gros noms sont partis. Trentin dans la roue

33km: A peine une trentaine de coureurs dans le peloton. C'est vraiment un écrémage par l'arrière.

35km: Les quatre à l'avant sont désormais ensemble: Moscon, Kung, Pedersen et Teunissen. Derrière, le peloton est à 35 secondes et mené par les français, Florian Sénéchal notamment.

39km: Ah Tony Gallopin est encore là lui aussi, ça me rassure un peu. Ils sont en gros plus qu'une quarantaine dans ce groupe de tête, avec pas mal de Belges et d'Italiens notamment.

40km: Je n'ai vu qu'un Français avec Julian dans le peloton de tête... Florian Sénéchal, son coéquipier chez Deceuninck Quick-Step. C'est peu, c'est peu.

42km: On passe sur la ligne d'arrivée. Plus que trois tours!

44km: Tiens Moscon part en contre. Il essaie de revenir sur Teunissen, lui-même parti à la rattrape de Kung et Pedersen, les deux en tête (Pedersen a remplacé Craddock à l'avant).

45km: Pas beaucoup de mouvement pour l'instant. La course a fait des éliminés avec le climat et les chutes, mais on a pas vu grand-chose d'autre. Qui pour animer les débats?

46km: On est bien évidemment dans le circuit final de 20km, qu'on va faire à 6 reprises. Une grosse côte dedans, 1,1 km à 6% de moyenne. C'est pas très dur, mais assez pour lâcher les sprinteurs. Le problème, c'est qu'il y a 15 bornes jusqu'à la ligne d'arrivée la dernière fois qu'on grimpera cet Oak Hill.

48km: Voilà en gros les images qu'on voit depuis ce matin. D'ici 1h15, à peu près, on aura un nouveau champion du monde. Mouillé.

 

50km: Bon dans la liste des gens qu'il reste, je vais faire un petit point sur les favoris. Je dirai ça comme ça:

***** : Van der Poel

**** : Sagan, Alaphilippe, Van avermaet

*** : Trentin Ackerman Kristoff

** : Les Izagirre, Wellens, Lampaert, Naesen, Moscon

Vu la course, j'ai beaucoup de mal à voir un autre des quatre coureurs à 5 et 4 étoiles l'emporter. Ca va être une vraie course du plus fort.

53km: Plus que 20 secondes d'avance pour Craddock et Kung, absolument aucune chance d'aller au bout.

55km: Anthony Roux a abandonné et parle au micro de France TV. Il a l'air frigorifié le pauvre. Mais il nous dit que Julian est bien, ça c'est cool.

58km: J'allais vous faire une liste des favoris en mettant très haut Alexey Lutsenko, le kazakh, très en forme ces derniers temps. Mais figurez-vous qu'il vient de craquer, il ne sera pas champion du monde.

60km: Ah voilà, merci. Plus que 93 coureurs pour gagner.

 

62km: Ohlala les routes sont dans un état lamentable. Jamais il a autant plu en Angleterre depuis au moins la semaine dernière.

64km: Kung & Craddock ont tenté de partir devant le peloton. Ils ont une vingtaine de secondes d'avance sur le gros du peloton.

65km: Ackermann, Colbrelli, Sagan notamment parmi les gros sprinteurs à lâcher. Sinon, en ce qui concerne les favoris, Van der Poel, Alaphilippe, Lutsenko ou Van Avermaet sont là.

67km: Rémi Cavagna, le TGV de Clermont-Ferrand, fait un boulot monstre en tête de peloton pour amener Julian là où il faut. Bon il faut reconnaitre que vu la tronche de la course, on dirait bien que ça va être un final pour sprinteur / puncheurs. Reste à savoir si la course va se débrider un peu pour qu'on lâche des purs purs sprinteurs.

70km: C'est vraiment une course très étrange, pas d'échappés, personne n'a trop envie d'y aller. Parmi les abandons de noms on a aussi Philippe Gilbert ou le petit prodige Remco Evenoepoel. Côté français, tout va bien : notre leader maximo Julian Alaphilippe est bien au chaud dans le peloton.

75km: Alors si on fait le point on a eu des échappés mais maintenant le peloton est groupé, à 75 bornes de l'arrivée. Il y a eu un paquet d'abandons, dont le champion du titre, Alejandro Valverde.

15h05: Incroyable, les images viennent juste de revenir dans le Yorkshire. C'est un joyeux bordel.

14h22: Salut à tous! Sachez que la course est un peu chaotique dans le Yorkshire où il pleut beaucoup, beaucoup, beaucoup. Pour l'instant la télé a perdu les images mais ça reviendra bientôt

Salut les petits Alaphilix ! Tiens, du vélo, ça faisait une paye. Après un Tour de France historique qui nous aura fait vibrer comme pas permis, on s’est offert une petite pause mais l’heure est venue de remonter en selle à l’occasion des championnats du monde. Comme nous, notre rock star Julian Alaphilippe a coupé pendant plusieurs semaines histoire de digérer une grande boucle aussi excitante que crevante. Menée par son nouveau sélectionneur Thomas Voeckler, l’équipe de France a été bâtie autour du coureur de la Deceuninck-Quick Step, mais soyons honnêtes : si les chances de succès ne sont pas riquiquis, on a quand même du mal à vous conseiller de miser votre PEL sur une victoire d’Alaph et des Bleus. En revanche, pour sa première participation au championnat du monde, Mathieu Van der Poel a une bonne tête de vainqueur, à moins que Philippe Gilbert décide de mettre tout le monde d’accord.

>> Rendez-vous sur les coups de 15h pour suivre la bagarre.