Premier League: « On ne peut même plus blaguer », la vanne de Bernardo Silva à Benjamin Mendy passe mal

FOOTBALL Le Portugais a été taxé de racisme

B.V.

— 

Bernard Silva et Benjamin Mendy
Bernard Silva et Benjamin Mendy — SIPA

La vanne de trop. Le Portugais de Manchester City Bernardo Silva adore plaisanter sur Twitter (et dans la vie) avec son coéquipier français Benjamin Mendy. Ce week-end, après la victoire 8-0 contre Watford, il est allé trop loin, provoquant une vague de colère sur les réseaux sociaux. Dans un tweet, Bernardo a comparé une photo de Mendy enfant au personnage publicitaire d'une marque de chocolat espagnol Conguitos, dont le dessin rappelle un autre temps. 

Si ce tweet a fait rire Benjamin Mendy, il a beaucoup enjoué les réseaux sociaux, qui ont taxé le Portugais de racisme. Face à l'avalanche de commentaires négatifs, Bernardo Silva a supprimé le tweet avant de se défendre: « Les gars... On ne peut même plus faire de blague à un pote de nos jours ». 

Selon le Daily Mirror, la Fédération anglaise pourrait ouvrir une enquête pour racisme.