OM-ASSE : Super Dario Benedetto sauve la fête et séduit le stade Vélodrome… Sainté toujours en panne

FOOTBALL Pour les 120 ans de l’OM et les anniversaires de deux groupes de supporters emblématiques, Marseille s’est offert une victoire face à Saint-Etienne (1-0). Mais ce fut difficile

Au stade Vélodrome, Jean Saint-Marc

— 

Dario Benedetto a impressionné le Vélodrome face à Sainté.
Dario Benedetto a impressionné le Vélodrome face à Sainté. — C. Simon / AFP
  • L’OM a souffert et n’a pas brillé face à Saint-Etienne, ce dimanche, en clôture de la quatrième journée de Ligue 1.
  • Grâce à Dario Benedetto, les Olympiens remportent un deuxième succès consécutif et recollent à Lyon, cinquième.

L’OM est parfois laid. Il est devenu « LED », ce dimanche. Jacques-Henri Eyraud inaugurait son nouvel éclairage, annoncé de longue date. C’était, avec les fumis, l’une des rares étincelles d’un dimanche soir un peu morne. Mais tout de même satisfaisant, pour Marseille : en battant Saint-Etienne ( 1-0), l’OM revient au contact du rival lyonnais, cinquième avec sept points.

Benedetto charme le Vélodrome

Un délice de talonnade dans un tempo parfait. Un relais de Sarr, un décalage pour Sanson et une frappe propre : dans un joli tango collectif, Benedetto s’est offert son premier but à domicile (33e). Il a impressionné le public : quelques grigris, des déplacements pertinents et une belle implication à la construction… Autre recrue hispanophone, autre satisfacción : Alvaro a été solide et toujours bien placé.

Les virages font le spectacle

A part le show de Super Dario, on n’a rien vu d’incroyable, ce dimanche. Amavi a encore été calamiteux, Sanson imprécis et l’OM très fébrile sur coup de pied arrêté. Le spectacle était surtout en virage : le Commando Ultra a dégainé d’impressionnants tifos, un par mi-temps, pour célébrer ses 35 ans. Grosse ambiance aussi au Nord pour les 25 ans des Marseille Trop Puissant.

Mais les groupes n’ont pas chanté « Happy Birthday » – plutôt « LesVerts, on t’enc*** » et d’autres strophes poétiques. Le match n’a pas été interrompu. L’OM peut s’estimer chanceux : des rencontres ont déjà été arrêtées pour moins que ça, cette année.

Disette stéphanoise

Cela fait 40 ans que Sainté n’a pas gagné au Vélodrome. Et leur début de saison est bien triste, avec une victoire en quatre matchs. Ils ont failli mettre fin à cette double tendance. Mais les frappes de Beric, Mvila (58e) et Bouanga (62e) ont été contrées. Celles de Boudebouz (63e), de Youssouf (78e) et de nouveau Bouanga (81e) arrêtées. Sinon, pas grand-chose de dangereux, rien de lumineux. L’ASSE est-elle en panne de courant ?