Nancy-Le Mans: Le match interrompu à cause de chants homophobes

FOOTBALL C'est la première fois qu'un match est arrêté pour cette raison en France

A.I.

— 

Ryan Atkin, un arbitre anglais, est devenu le premier appartenant au monde professionnel à faire son coming-out, le 10 août 2017 (photo d'illustration).
Ryan Atkin, un arbitre anglais, est devenu le premier appartenant au monde professionnel à faire son coming-out, le 10 août 2017 (photo d'illustration). — PIXATHLON/SIPA

C’est une première dans le championnat de France. Ce vendredi, à la 26e minute de jeu de ce Nancy-Le Mans au stade Marcel-Picot, l’arbitre principal décide d’interrompre le match de foot. La raison ? Les chants homophobes qui descendaient des tribunes lorraines.

Quelques minutes auparavant, le speaker nancéien avait déjà averti les supporters quant aux chants entonnés durant cette rencontre comptant pour la 4e journée de Ligue 2. Visiblement, en vain. Le match a alors ensuite été interrompu durant une bonne minute par l’arbitre Mehdi Mokhtari.