Coupe du monde féminine : «Vous excluez des gens»… Rapinoe n'ira pas à la Maison-Blanche et adresse un message fort à Trump

FOOTBALL La Team USA ne devrait pas accepter, s’il y a, une invitation de Donald Trump

A.H.

— 

Megan Rapinoe va défiler avec les Américaines.
Megan Rapinoe va défiler avec les Américaines. — Vincent Carchietta-USA TODAY Spo/SIPA

Ce n’est pas vraiment une surprise. C’était même plutôt attendu, à vrai dire. La star de l'équipe américaine de football Megan Rapinoe a affirmé, mardi, que ses coéquipières n’accepteraient probablement pas, tout comme elle, une invitation à la Maison-Blanche après leur sacre, dimanche à Lyon lors de la Coupe du monde en France.

« Je n’irais pas », si la Maison-Blanche lançait cette invitation, « et je crois que tous les membres de l’équipe à qui j’ai parlé explicitement de cela n’iraient pas », a-t-elle déclaré lors d’une interview sur CNN. Megan Rapinoe, qui revendique son homosexualité et est engagée politiquement, avait beaucoup fait parler d’elle durant la compétition en affirmant qu’elle n’irait pas à « la putain de Maison-Blanche ».

« Vous excluez les gens qui me ressemblent »

Selon l’attaquante, qui s’est excusée d’avoir juré tout en maintenant sa position, cette rencontre serait « une opportunité pour l’administration » Trump d'« exhiber » l'équipe. « Je ne pense pas du tout que cela fasse sens pour nous. Je ne peux pas imaginer qu’une de mes coéquipières veuille être mise dans cette position », a insisté celle qui a fini meilleure cobuteuse de la compétition avec six réalisations.

La trentenaire, sacrée meilleure joueuse et buteuse du Mondial, a également vivement attaqué le président américain sur sa politique. Interrogée sur ce qu’elle voudrait lui dire, Megan Rapinoe a répondu en s’adressant directement à lui, fixant la caméra : « Je pense que je dirais que votre message exclut des gens. Vous m’excluez. Vous excluez les gens qui me ressemblent. »