PSG: «Si les joueurs ne sont pas d'accord, ciao!», Nasser al-Khelaifi veut remettre de l'ordre dans le club

FOOTBALL Le président du PSG tape du poing sur la table après l'arrivée de Leonardo

B.V.

— 

Leonardo, lors de sa première conférence de presse de directeur sportif du PSG, avec Nasser Al-Khelaifi, le 13 juillet 2011, à Paris.
Leonardo, lors de sa première conférence de presse de directeur sportif du PSG, avec Nasser Al-Khelaifi, le 13 juillet 2011, à Paris. — Jacques Brinon/AP/SIPA

Cette fois, c'est trop. L'élimination contre Manchester United a visiblement rendu dingue Nasser al-Khelaifi, qui a décidé de tout changer au PSG cet été. C'est en tout cas ce qu'il annonce dans une interview à paraître mardi dans France Football, et qui a déjà pris forme par le retour de Leonardo en tant que directeur sportif à la place d'Antero Henrique. « Je me suis rendu compte que des changements étaient indispensables, sinon on allait nulle part » balance le président parisien, en général si discret. 

C'est pour ça qu'est arrivé Leonardo, qu'il présente comme « mon gars ». « Il est incroyable, précise-t-il. J'ai une confiance totale en lui. Son autorité naturelle va faire du bien à tout le monde, notamment aux joueurs. » Et c'est visiblement la principale raison de son arrivée, puisque NAK attend un vrai coup de vis sur un vestiaire souvent comparé au club med.

Dans ses propos, ça donne quelque chose d'assez violent, rarement entendu depuis son arrivée à la tête du club parisien en 2011. « Les joueurs vont devoir assumer leurs responsabilités encore plus qu'avant. Il faut que ça soit complètement différent. Ils vont devoir faire plus, travailler plus. (...) Ils ne sont pas là pour se faire plaisir. Et s'ils ne sont pas d'accord, les portes sont ouvertes. Ciao ! Je ne veux plus avoir de comportements de stars. »

Ah oui là, il est vraiment énervé.