Coupe du monde féminine: Avec «un nouveau départ» et une Cristiane déchaînée, le Brésil fait-il partie des favoris?

FOOTBALL FEMININ La Seleção n’a pas manqué son entrée dans la Coupe du monde, ce dimanche à Grenoble, en dominant nettement la Jamaïque (3-0) avec un triplé de Cristiane

Au stade des Alpes à Grenoble, Jérémy Laugier

— 

Triple buteuse ce dimanche face à la Jamaïque, Cristiane a éclaboussé le stade des Alpes de son talent.
Triple buteuse ce dimanche face à la Jamaïque, Cristiane a éclaboussé le stade des Alpes de son talent. — Laurent Cipriani/AP/SIPA
  • La sélection brésilienne a eu beau se présenter diminuée et sur une spirale incroyablement négative (neuf défaites de rang), elle s’est montrée convaincante ce dimanche.
  • Son joli succès (3-0) contre la Jamaïque doit beaucoup à la prestation de classe de l’ancienne attaquante du PSG Cristiane, auteure d’un triplé à Grenoble.
  • Le retour attendu de la star brésilienne Marta permet à cette équipe jamais titrée d’avoir de grandes ambitions en France.

Le Brésil vient de remporter sans trembler ce dimanche (3-0 contre la Jamaïque) son premier match depuis le 29 juillet 2018 et un succès (2-1) face au Japon. S’en était suivie une série de neuf défaites invraisemblable pour une nation forte de football féminin comme l’est a priori la Seleção. Justement, que doit-on attendre de cette équipe durant la Coupe du monde, deux mois après un improbable revers contre l’Ecosse (0-1) ? La première information des débuts brésiliens dans ce Mondial, à Grenoble, c’est qu’il peut y avoir du spectacle sans Marta.

Touchée à la cuisse gauche, l’attaquante star de 33 ans est restée sur le banc ce dimanche mais son retour est proche, après avoir participé à deux entraînements depuis samedi. Outre la sextuple meilleure joueuse Fifa, qui pourrait être alignée jeudi face à l’Australie, Vadao a multiplié les coups durs ces dernières semaines avec les forfaits pour la compétition d’Adriana, de Fabi Simoes et d'Erika.

« Ce résultat va nous donner de la sérénité »

En l’absence de Marta, l’ancienne Parisienne Cristiane a prouvé ce dimanche qu’elle pouvait porter l’équipe, avec un triplé plein de classe (15e, 50e et 64e), bouclé par un maître coup franc avec l’aide de la transversale. L’actuelle attaquante de Sao Paulo devient du même coup la première joueuse de l’histoire à marquer dans trois Coupes du monde (2007, 2011 et 2019). « Ce Mondial est un nouveau départ pour l’équipe et pour moi après de nombreuses blessures, a-t-elle confié. Après toutes ces défaites, ce résultat va nous donner de la sérénité et nous permettre d’aborder la suite plus tranquillement. »

Face à une équipe jamaïcaine novice mais plutôt intéressante dans le jeu, la Seleção a en tout cas livré une belle copie, manquant simplement d’efficacité devant une épatante Sydney Schneider. Debinha à de nombreuses reprises mais également Andressa sur penalty ont ainsi buté sur une gardienne de 19 ans, au contraire de Cristiane.

Formiga dispute sa septième Coupe du monde !

« On a très bien joué, surtout au regard de nos performances lors des précédents matchs et de la qualité des joueuses qui ont dû déclarer forfait, constate le sélectionneur brésilien Vadao. L’équipe a été performante sur tous les plans. Notre attaque a été un énorme point de satisfaction, à commencer par Cristiane qui est la meilleure buteuse du monde. Elle a eu l’occasion de le montrer aujourd’hui. »

Ajoutez à son futur duo offensif expérimenté avec Marta l’inoxydable Formiga (41 ans… et sept Coupes du monde !) et vous comprendrez pourquoi le Brésil peut nourrir des ambitions en France malgré une année de préparation galère. Voir cette sélection sans le moindre titre majeur dans son histoire (seulement deux finales de JO et une finale de Mondial entre 2004 et 2008) est une anomalie que la bande à Cristiane compte bien réparer d’ici au 7 juillet.