VIDEO. FC Nantes: «J'aurais aimé que cette saison n'existe jamais...», lance Cyril Moine, adjoint de Vahid

FOOTBALL Le préparateur physique des Canaris a vécu une saison peu ordinaire, avec surtout la disparition d’Emiliano Sala

David Phelippeau

— 

Vahid Halilhodzic et Cyril Moine (tout à gauche) lors de la première séance.
Vahid Halilhodzic et Cyril Moine (tout à gauche) lors de la première séance. — SEBASTIEN SALOM GOMIS / AFP

Il est arrivé en dansant avec du Claude François dans son enceinte connectée puis a fredonné du Serge Lama. « Je suis malade, complètement malade… Mais là je suis joyeux ! » Cyril Moine, le préparateur physique du FC Nantes, devrait venir plus souvent en conférence de presse. Ce jeudi midi, c’est lui qui s’est présenté au pupitre devant les médias. Le fidèle adjoint de Vahid Halilhodzic a quitté quelques minutes le barbecue du club organisé à la Jonelière pour revenir sur cette saison 2018-2019 peu ordinaire. « Je viens ici en chantant, les oiseaux chantent, tout va bien… », a-t-il annoncé. Puis, il a repris le sérieux qu’on lui connaît.

Le drame Sala dans tous les esprits

« A titre personnel, elle a été éprouvante cette saison ? », lance un confrère. « Très éprouvante, reconnaît le préparateur physique des Canaris. J’aurais aimé qu’elle n’existe jamais et on sait pourquoi j’aurais aimé ne pas vivre cette saison-là. » Sans le dire, Moine fait évidemment allusion à la disparition tragique de l’attaquant nantais Emiliano Sala dans un accident d’avion, le 21 janvier.

« D’un autre côté, elle nous marquera à vie, poursuit celui qui prépare l’exercice prochain puisqu’il a encore une année de contrat [tout comme l’entraîneur Vahid Halilhodzic et son adjoint Patrick Collot]. Tous les gens qui ont participé à cette saison en garderont un grand souvenir. Quand on se rencontrera dans cinq ou dix ans, on en reparlera. On est tous liés à vie avec ce qu’on a vécu. »