Une gymnaste américaine rate sa réception et se casse les deux jambes

BLESSURE Sam Cerio, de l'université Auburn, ne remontera pas sur les tapis mais va poursuivre une carrière comme ingénieure chez Boeing

P.B.

— 

La gymnaste universitaire américaine Sam Cerio.
La gymnaste universitaire américaine Sam Cerio. — AUBURN UNIVERSITY

De la cheville de Michael Stich à la jambe de Kevin Ware (basket universitaire), il y a des blessures horrifiques qui sont insoutenables à regarder. Celle de Sam Cerio en fait tristement partie : cette gymnaste américaine de l’université d’Auburn a raté sa réception ce week-end, lors d’une diagonale au sol. Bilan, selon les médias locaux : deux jambes cassées et deux rotules déboîtées, avec de multiples ligaments rompus.

>> Les images pouvant choquer, 20 Minutes a choisi de ne pas intégrer la vidéo dans cet article. Elle est disponible en ligne en cliquant ici. Ames sensibles s’abstenir.

Etudiante en ingénierie aérospatiale

« Vendredi était mon dernier soir comme gymnaste. Après 18 ans, je raccroche les maniques et la magnésie. La gymnastique a contribué à faire de moi la personne que je suis aujourd’hui. Elle m’a appris le travail, l’humilité, l’intégrité et le dévouement. Je ne pensais pas que ça finirait ainsi mais rien ne se passe jamais comme prévu », a écrit la jeune femme sur Instagram.

Le directeur de l’université LSU, où se déroulait le meeting, lui a rendu visite à l’hôpital, rendant hommage à une « jeune femme très inspirante ».

Car la jeune femme n’était pas seulement une athlète de haut niveau, décorée en 2017 et 2018 par la ligue universitaire : elle termine actuellement ses études en ingénierie aérospatiale, et a déjà été embauchée par Boeing. Respect.