Miami: Fedex expédie Isner en une heure et décroche le 101e titre de son inénarrable carrière

TENNIS Roger Federer n'a fait qu'une bouchée du pauvre John Isner

W.P, avec AFP

— 

Roger Federer
Roger Federer — JULIAN FINNEY / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

On ne l’appelle pas Fedex pour rien. Visiblement très pressé, Roger Federer a terrassé le pauvre John Isner en finale du Masters 1000 de Miami, dimanche. Et il n’a eu besoin que d’une heure et trois minutes pour gagner en deux manches 6-1, 6-4.

Le tenant du titre américain n’a pas pu pleinement défendre ses chances, lui qui était diminué par une blessure à la jambe gauche. Le Suisse poursuit ainsi son incroyable moisson de titres, le 101e, de sa carrière surhumaine. Federer passe par la même occasion en tête de la Race, juste devant Novak Djokovic. Si on nous avait dit ça après Melbourne…