VIDEO. Girondins de Bordeaux: Comment un simple amoureux du club est à l’origine du stage des féminines aux Etats-Unis?

FOOTBALL FEMININ En collaboration avec le club, Ludovic Brun a organisé au fil des mois cette semaine outre Atlantique

Clément Carpentier

— 

L'équipe féminine des Girondins de Bordeaux à New York.
L'équipe féminine des Girondins de Bordeaux à New York. — Cyril Jouison / FCGB
  • L’équipe féminine des Girondins de Bordeaux est en stage pendant une semaine à New York et Washington.
  • Visites, représentations, matchs… Le programme élaboré par le club avec l’aide de Ludovic Brun s’annonce chargé.
  • Côté terrain, les filles de Jérôme Dauba disputeront deux matchs amicaux sur le sol américain.

L’ONU. Rien que ça. Ce mercredi matin, les Bordelaises ont rendez-vous au siège de l’Organisation des Nations Unies pour une visite. Joe DaGrosa, le président de GACP, nouveau copropriétaire du club, y fera d’ailleurs un discours. Dans l’auditoire, il y aura un certain Ludovic Brun. Son nom ne vous dit sûrement rien ? Rassurez-vous, c’est tout à fait normal. Ce Français est avant tout un simple amoureux des Girondins comme d’autres. Mais depuis un an, il est « comme un salarié du club », glisse un membre de la délégation bordelaise. Bon à l’exception près qu’il travaille bénévolement tout de même !

« Il est fou »

Originaire de Saintes en Charente-Maritime, celui qui bosse dans la banque est en effet un peu la cheville ouvrière de ce stage de l’équipe féminine outre Atlantique. « On avait mis en place un réseau d’ambassadeur. Ludovic (Brun) en faisait partie. Un jour, on a parlé de cette idée pour les filles. Le lendemain, il venait avec tout un programme. On s'est dit - il est fou - mais non pas du tout en réalité », explique un ancien dirigeant. C’est même du très sérieux.

Installé aux Etats-Unis depuis quatre ans, ce supporter va s’appuyer sur son réseau pour tout organiser là-bas pour les filles. Si le projet prévu au départ sur trois villes (Montréal, New York et Washington) a été vite réduit aux deux dernières, les nouveaux propriétaires ont tout aussi rapidement décidé de l’incorporer à leur business plan. Difficile pour eux en bon américain de ne pas être sensible à ce voyage à la maison. Main dans la main, le club et Ludovic Brun ont élaboré cette semaine au pays du « soccer. » Une semaine à forts enjeux pour les Girondins.

Visites, représentations… Une image à développer

Tout d’abord, elle va servir « à poursuivre le développement de la marque Bordeaux à l’international », rappelle Jacques D’Arrigo, le directeur commercial et de la communication du club. Pour ça, le club enchaîne les représentations avec notamment des ventes aux enchères de vin au consulat de France à New York ce mardi ou à l’ambassade à Washington vendredi. Les fonds de celles-ci seront d’ailleurs reversés à une association qui promeut le développement de la condition de la femme.

Cette nouvelle dimension à l’internationale, souhaitée par le club, passe aussi par l’image. Ainsi depuis le départ de Bordeaux lundi, l’on peut suivre pas à pas le voyage de l’équipe de Jérôme Dauba via les réseaux sociaux du club ou les comptes personnels des joueuses. Des publications très appréciées du grand public et qui ne feront surtout pas de mal à l’image des Girondins, bien détériorée ces dernières saisons.

Une nouvelle joueuse testée cette semaine ?

Mais attention, ce stage ne se résume pas qu’à des mains serrées ou des vidéos Instagram, il a également un enjeu sportif. « Lors de cette deuxième partie de saison, les filles ne jouent que toutes les deux ou trois semaines donc ça va nous permettre de garder le rythme et puis de voir aussi ce qu’il se fait ici », souligne Ulrich Ramé, le directeur sportif, alors que les Bordelaises réalisent une excellente saison et vont tenter dans les prochaines semaines de finir sur le podium de la D1 Féminine.

Elles joueront deux matchs cette semaine. Mercredi soir contre une équipe de l’université de Saint-John puis vendredi contre le club de Washington Spirit. Le staff devrait en profiter pour tester une nouvelle joueuse. Il s’agit d’une jeune joueuse  évoluant au poste de milieu de terrain à l’université de Miami en Floride, selon nos informations.