20 ans après son comeback de folie en finale, Solskjaer est content de revenir au Camp Nou

FOOTBALL Vingt ans après, Solskjaer veut remettre ça au Camp Nou

G.B.

— 

Ole Gunnar Solskjaer
Ole Gunnar Solskjaer — Anne-Christine POUJOULAT / AFP

PSG en huitièmes, Barça en quarts… le périple européen de Manchester United est loin d’être un long fleuve tranquille. Mais pour Ole Gunnar Solskjaer, pas question de prendre peur.

« Nous voulons ces matches contre ces gros clubs, ces grosses équipes, a-t-il indiqué après le tirage au sort. Ce sont ces matches que les fans et le club désirent. »

Un retour à l’extérieur

Pourtant en plus de ne pas être gâtés par le tirage, les Mancuniens ont vu leur seul avantage (recevoir au match retour) se retourner contre eux, parce que Manchester City jouera déjà à domicile la même semaine, contre Tottenham. Mais Solskjaer n’a pas l’air vraiment décontenancé par cette modification.

« Je suis probablement différent de 99 % des managers. Je préfère me déplacer lors du retour comme face au PSG. En cas de résultat positif à la maison, nous savons que nous pouvons ensuite faire mal à n’importe qui, comme face à Paris. »

Un scénario incroyable

Il faut dire qu’en plus de ça, Solskjaer a de bons souvenirs au Camp Nou. En 1999, lors de la finale de Ligue des champions qui se jouait dans l’entre barcelonaise, le Norvégien avait ramené la coupe à la maison grâce à un but inscrit au bout du temps additionnel, deux minutes après l’égalisation de Sheringham.

« Forcément, ça devait être Barcelone, a-t-il expliqué en conférence de presse. J’ai reçu plein de messages d’amis me disant que cette année, on allait le faire parce que mon numéro était le 20 et que ça fait 20 ans. C’était la meilleure nuit footballistique de ma vie. On a hâte de jouer ce match. »

Et on a hâte de voir ça.