Arsenal-Rennes: Aubameyang a régalé... Les Bretons ont tout gâché... Le 8e retour à revivre en direct

FOOTBALL Les Bretons ont deux buts d'avance à conserver pour poursuivre leur épopée

N.C.

— 

Ça commence mal pour les Rennais qui ont pris deux buts dans les vingt premières minutes face à Arsenal.
Ça commence mal pour les Rennais qui ont pris deux buts dans les vingt premières minutes face à Arsenal. — Alastair Grant/AP/SIPA

ARSENAL - RENNES : 3-0
Aubameyang 5e et 72e, Maitland 15e

23h01Je vous laisse là, mon collègue Aymeric se fera un plaisir de revenir en longueur sur ce match depuis Londres. Vous pourrez lire ça demain matin au ptit déj. Bonne fin de soirée tout le monde, des bises. 

22h59: Au-delà de ça, on n'a plus aucun club en Europe. Le 14 mars. La fin de saison va être longue.

22h57: Ça n'enlève rien à leur parcours, hein, le meilleur de leur histoire en coupe d'Europe. Mais quand même, on est déçu. Comme l'impression qu'ils n'ont pas su comment aborder ce match retour. Trop de questions, pas assez d'allant... Bref. 

90e+5Nannnn la dernière reprise de Sarr toute moisie... ET C'EST FINI ! Les Rennais sont complètement passés à côté de leur match. Il n'y aura pas de quart de finale pour eux. 

90e+4: Ça sent la fin... La dernière minute française en coupe d'Europe pour cette saison, messieurs dames. 

90e+2: Hatem s'est dit qu'il était temps de commencer à jouer, donc. Bonne nouvelle, quoiqu'un poil tardive. 

90e: Cinq minutes de temps additionnel pour y croire encore. Un petit but, même du genou ou du dos ou ce que vous voulez, allez. 

87e: Aie aie aie, hors-jeu alors que Ben Arfa était passé en vitesse, enfin. Il aura fallu attendre la 87e pour voir ça, c'est dire le non match offensif des Bretons dans leur ensemble. 

85e: Tout est tellement poussif chez les Rennais... Sarr encore qui fait pas la passe dans le bon tempo, et puis qui s'oblige à frapper alors qu'il y a trois mecs devant lui. Très très décevant tout ça. 

83eEncore Aubameyang, elle était encore plus grosse celle là ! Sacré raté de l'attaquant des Gunners, qui frappe la terre plutôt que le ballon alors qu'il était tout seul. Il s'en mordra les doigts à la 92e quand Hunou mettre le but de la prolongation. 

82e: Oh Aubam', tout près du triplé. Petit ballon piqué hors cadre. 

79e: Benjamin André qui lâche «c'est un scandale» en sortant du terrain. On en reparlera de ce premier but hors-jeu (quoique c'est limite), mais y'a pas que ça ce soir, loin de là. 

77e: Même les Rennais semblent y croire moyen moyen. Entre hier et ce soir, ça fait deux belles taules quand même pour les clubs français si on en reste là. 

74e: Bon bon bon, il faut toujours marquer, mais pour arracher les prolongations maintenant. Gros coup au moral là quand même. 

72eLE DOUBLE D'AUBAM ! Centre parfait de Kolasinac, le Gabonais surgit au 2e poteau pour la pousser au fond. La défense rennaise ne va pas mieux... 

71eOh Iwobi, la demi-volée qui passe à quelques centimètres. Encore une fois il a eu tout le temps pour s'organiser... 

70e: Changement pour le Stade Rennais, Hunou entre à la place de Grenier. Il est là le buteur providentiel. 

68e: Je peux pas croire que Rennes ne marque pas un but. Arsenal déjoue complet, y'a forcément un moment où ça va passer. COME ON. 

66e: PAPA la reprise magnifique de Bensebaini exter pied gauche sur le poteau. Pas trop d'enflammade, y'avait hors-jeu. N'empêche que c'était beau. 

64e: Rha, encore une situation mal négociée là. Traoré fait le plus dur en débordant mais il se trompe sur son centre en retrait. Bourigeaud n'attendait que ça dans la surface. 

61eNAN MAIS NAAAN, Sarr qui met des plombes à tirer alors que le décalage était fait c'est pas vraiiiiiii. Kolasinac a eu le temps de revenir du coup. Occasion ENORME pour les Rennais. 

60e: Le temps défile... Plus qu'une demi-heure, déjà. 30 minutes pour sauver le foot français, on y croit. 

58e: Ça tourne au pugilat sur le terrain, que des gros contacts dans tous les sens. Faut penser à jouer au foot messieurs aussi. 

55e: Et c'est Grenier qui prend un jaune finalement pour contestation. Tout va bien. 

54e: Hop Lacazette qui vient encore mettre une semelle inutile. Il joue avec le feu l'ancien Lyonnais quand même. Déjà qu'il devrait pas être là. 

52e: Ce qui serait bien, quand même, c'est que Sarr commence son match un jour. On l'a absolument pas vu, encore moins que Ben Arfa c'est dire. Allez me bouger cette défense Monreal-Koscielny-Mustaphi lààààààààà, les mecs avancent pas. 

50e: Totale maîtrise Koubek (ou pas). Le gardien rennais sort à la pêche sur un ballon en profondeur, Aubameyang arrive avant lui sur le ballon heureusement il est décalé sur la droite et doit centrer à l'arrache. Le Tchèque récupère le ballon par miracle. 

48e: Allez c'est pas grave, ça va donner des idées aux Rennais au moins. Tout est possible les boys. 

47eOH LE POTEAU DE NIANG ! Enfin une récupération de balle haute, Niang en profite et déclenche vite, mais ça ne veut pas sourire. 

46eAllez on est reparti à l'Emirates. On attend une réaction rennaise ! Faut tout lâcher de toute façon sinon y'aura des regrets. 

45e+4MI-TEMPS. Arsenal a fait son retard en 15 minutes, et est virtuellement qualifié pour les quarts. Les Rennais sont complètement passés à côté. Mais il reste 45 minutes, rien n'est perdu. On se retrouve dans quelques minutes. 

45e+2: Et un contrôle facile raté... Pas un Rennais pour rattraper l'autre, c'est désespérant. Vraiment, cette première période aura été horrible. MAIS j'y crois encore pour la seconde. Il faut marquer un but, rien d'impossible. On peut compter sur Stéphan pour nous bouger tout ça à la pause. 

45e: A part des fautes de bûcheron, il ne se passe plus grand-chose sur la pelouse depuis... depuis... depuis le 2e but anglais en fait. 

43e: Un homme qui a besoin de son public. 

 

41e: Mais oui Hatem, bien sûr. Tu pensais vraiment pouvoir marquer là ? Le ballon doit être dans la Tamise à l'heure qu'il est. 

39e: Hop hop hop la belle action à une touche d'Arsenal, ça se termine par une frappe dans les bras de Koubek. 

38e: L'intensité est redescendue d'un cran. Voire deux. Les Anglais ne veulent plus se livrer, les Rennais ne savent pas comment faire pour s'approcher du but adverse. C'est tout bizarre comme match du coup. 

36e: Ah non Grenier faut la donner avant ! Bensebaini était parti à gauche, y'avait un boulevard mais le milieu s'est empallé dans un Anglais. C'est inefficace, et en plus ça fait mal.

35e: LE MARQUAGE ! J'en peux plus de voir ça. Aubameyang a le temps de se prendre un café et d'aller faire un petit pipi avant de déclencher sa reprise, en pleine surface. Le premier rennais était à 4 mètres. 

34e: Par contre Mbaye Niang ces fautes inutiles c'est non. Pour une fois qu'il y avait un ballon à peu près jouable pas trop loin de la surface, zzzzzzz. 

32e: OH le tacle horrible de Lacazette sur André. Là y'a jaune, quand même. Les Rennais se font massacrer dans les duels (et pas toujours à la régulière) c'est abusé. 

30e: Mais levez-moi ces centres ! Heureusement que je suis pas entraîneur j'aurais du mal à me retenir d'en étriper certains des fois. 

27e: En fait y'a une règle qui dit qu'Arsenal doit absolument jouer ce retour avec ses deux attaquants titu, je vois que ça. 

26e: Ah donc pas de carton pour Aubam' alors que le mec a essuyé ses crampons sur le bide de Da Silva ? Ok tout va bien. 

24e: Les Anglais eux sont en train de souffler tranquillement après avoir fait le taf sûrement plus vite que ce qu'ils ne pensaient. Mais c'est bien, ça va laisser l'occasion à Rennes de s'installer. 

22e: Voilà ça commence un peu là, première séquence intéressante avec au bout une passe de Ben Arfa par dessus la défense. Bourgieaud ne peut reprendre malheureusement. 

20e: Allez, faut s'y remettre là il est encore temps. Mais avant tout, mettre un peu le pied sur le ballon. Parce que là les vagues qui se succèdent c'est pas possible. 

18e: Les offensifs rennais n'ont pas touché un ballon encore. Et ce n'est pas une image. T'es où Hatem mais t'es pas là ?? 

16e: Entre le peut-être hors-jeu et le peut-être ballon sorti au moment du centre, on peut causer (de toute façon y'a pas le VAR). Mais on peut aussi dire que les Rennais n'y sont pas du tout là. Début de match complètement à l'envers, et les Anglais qualifiés pour l'instant. 

15eNOOON le deuxième but d'Arsenal !! Maitland vient claquer une tête au 2e poteau, la défense encore à la rue/ 

14e: Bon bon bon, un premier quart d'heure qui correspond en tout point à ce qu'il fallait absolument éviter. Mais on ne s'excite pas, tout ça peut encore changer. D'ailleurs à l'aller les Rennais s'étaient bien fait bouger aussi au début. 

11e: Encooooore un centre dangereux qui arrive jusqu'au point de péno rennais. SERREZ MOI CE MARQUAGE. Non de non... 

9e: Ouf, heuresement que Da Silva et Mexer s'arrachent là pour contrer le centre d'Aubameyang. Y'avait le feu encore. Les Rennais ne touchent pas une canette c'est gênant. 

8e: Ça, c'est fait. Du coup ils peuvent se mettre à jouer maintenant. 

 

6e: Les mecs ont le temps de se faire trois passes dans la surface c'est pas possible... Faut serrer plus près les Rennais sinon ça va être compliqué. 

5eLE BUT D'AUBAMEYANG ! Le pire scénario possible ! Les Rennais n'y sont pas là en défense c'est pas vrai ??

4e: Ouuuh Koubek obligé de sortir de sa surface pour couper une bonne passe vers Lacazette. C'était chaud. 

3e: Ozil qui commence à vouloir chercher des fautes plein axe à 25m... popopop tu t'arrêtes tout de suite Mesut. 

2e: Ça allume des fumigènes dans le parcage rennais. Bonne ambi. 

1èreC'est PAR-TIIIIIIIIIIII. 

20h55: L'entrée des joueurs sur la pelouse... Sono à fond les ballons, des lumières dans tous les sens. On les connaît les stades anglais, dans 10 minutes on n'entendra plus que les supporters bretons. 

20h52: Notre envoyé spécial à l'Emirates me glisse dans l'oreillette qu'Hatem est chaud bouillant. «Ça nettoie les lucarnes dans tous les sens», me dit-il. Ce à quoi j'ai répondu qu'il allait être nul ce soir (naaaaaan). 

20h50Les mots de Julien Stéphan au micro de RMC >> «Il y a une forte attente, c'est sûr. Et le résultat de la semaine dernière a généré encore plus d'attente. On espère une grande performance pour remercier les supporters et continuer cette belle aventure européenne. Lacazette? Il a fallu se réajuster à partir de mardi, en imaginant son association avec Aubam. On a choisi une stratégie en conséquence. Ça va se jouer sur l'intensité en début de match, il y a de grandes chances qu'ils débutent à plein régime. Pour nous, il va falloir profiter des situations qu'on aura dès que possible.»

20h46: Ils sont prêts de 6.000 à avoir fait le déplacement à Londres. Comme à Séville, ça va être énorme. 

 

20h43: Sachez, pendant que les deux équipes terminent leur échauffement, que Giroud a claqué un triplé sur la pelouse du Dynamo Jiev. 5-0 pour Chelsea, tranquilou bilou. 

20h41: Chez les Gunners... Unai profite de l'offrande pour aligner Lacazette, bien sûr. Le duo avec Aubameyang est reformé, Ozil derrière. 

 

20h38: Hormis Niang, c'est la même équipe que d'hab. Grenier-André à la récup', Bourigeaud et Sarr pour animer les côtés, Hatem pour faire ce qu'il veut dans l'axe. 

20h36: Sans plus attendre, les compos. Pas de Hunou en pointe côté rennais, Stéphan préfère la vitesse de Niang. Pas une mauvaise idée sur le papier, les défenseurs d'Arsenal ne sont pas connus pour être des flèches, y'aura des coups à jouer.

 

20h34: On est parti pour cette (on l'espère) folle soirée !

20h00: On se retrouve dans quelques minutes pour lancer ce live. En attendant, galettes-saucisses pour tout le monde. Faut bien prendre des forces...

20h00: Un beau petit match nous attend, si vous voulez mon avis. Les Anglais ont deux buts à remonter, mais Rennes ne va pas faire que défendre. Ce sont deux équipes qui ne savent pas fermer le jeu, de toute façon. Ça peut jouer des tours, mais quand on regarde ça depuis notre canap' c'est plutôt sympa. 

20h00HELLO TOUT LE MONDE. Prêts pour l'aventure ? Le Stade Rennais va tenter de poursuivre son beau parcours en Ligue Europa, ce soir, sur la pelouse d'Arsenal. 

Mais où s’arrêteront-ils ? Pas à l’Emirates, on espère. Après l’OM l’an dernier, les Rennais sont en train d’offrir une nouvelle épopée Ligue Europesque​ à la France. Les Bretons ne sont pas encore en finale, loin de là, mais leurs performances face au Bétis Séville en 16e et lors du match aller contre Arsenal avaient quelque chose d’enthousiasmant. Ils vont encore devoir faire fort ce soir pour voir les quarts. Vainqueur 3-1 chez lui, le Stade Rennais reste à portée de fusil des Gunners. Marquer un petit but lui rendrait déjà la tâche beaucoup plus facile.

>> Rendez-vous après le dîner pour encourager le dernier club français en coupe d’Europe…