VIDEO. Ligue des champions: Le VAR qualifie Porto face à la Roma juste avant les tirs au but

FOOTBALL Les Portugais se sont imposés 3-1 grâce à un ultime penalty accordé après assistance vidéo en prolongation.

J.L. avec AFP

— 

Alex Telles et Porto qualifiés pour les quarts de finale de C1.
Alex Telles et Porto qualifiés pour les quarts de finale de C1. — PATRICIA DE MELO MOREIRA / AFP

Battu 2-1 à l’aller, le FC Porto, avec un grand Moussa Marega, s’est qualifié mercredi pour les quarts de finale de la Ligue des champions en dominant l’AS Rome (3-1 a.p.) grâce à un ultime penalty accordé après assistance vidéo en prolongation. L’attaquant malien, absent du match aller et rétabli d’une blessure à la cuisse après une récupération express en Chine, s’est montré particulièrement décisif pour emmener Porto au sein du top 8 européen, une première depuis 2015.

D’abord en servant le Brésilien Soares pour l’ouverture du score (26e) avant de fusiller le gardien suédois Robin Olsen (52e) pour inscrire son 6e but cette saison en Ligue des champions et répondre à l’égalisation du capitaine romain Daniele De Rossi sur penalty (37e). Mais c’est seulement au bout de la prolongation que Porto s’est délivré sur un penalty transformé par le Brésilien Alex Telles (117e) après l’utilisation de la VAR pour un accrochage d’Alessandro Florenzi en pleine surface, moins discutable que le penalty sifflé contre le PSG.

L’entraîneur de Porto Sergio Conceiçao avait réclamé avant la rencontre davantage de force offensive de la part de son équipe et l’ex-international portugais a été servi. Avec Marega et le retour de suspension du Mexicain Jesus Corona, les « Dragons » se sont montrés bien plus dangereux que dans la capitale italienne. Agressifs à la récupération, les Dragons ont pu s’appuyer sur ce duo. Corona, titulaire surprise à la place de l’international algérien Yacine Brahimi, a été intenable sur son côté gauche jusqu’à sa sortie, en offrant par exemple la passe décisive sur le second but de Porto.

« Nous avons fait un match qui a frôlé la perfection, ce fut une belle preuve de maturité et de tranquillité qui fait comprendre que notre effectif est fort », a déclaré Sergio Conceiçao en conférence de presse d’après-match sans s’épancher après avoir perdu quelques minutes plus tôt un membre de sa famille.