OGC Nice: «Il était un peu électrique comme son jeu», quand l'impatience de Saint-Maximin lui pose quelques soucis

FOOTBALL L’attaquant de l’OGC Nice vient d’écoper d’une sanction pour une absence lors du dernier déplacement

M.F.

— 

Saint-Maximin fait des misères à Jemerson.
Saint-Maximin fait des misères à Jemerson. — VALERY HACHE / AFP

Le ton est monté samedi dernier entre Allan Saint-Maximin et son coach Patrick Vieira. « Il a décidé qu’il était malade », a lancé l’entraîneur de l’OGC Nice, après son absence lors du déplacement à Angers (défaite 3-0). L'attaquant s’est justifié, mais ce n’est pas la première fois que son comportement passait au premier plan. 

Avant d’être convoqué par Patrick Vieira et Gauthier Ganaye pour un rappel au règlement et une sanction, Allan Saint-Maximin était déjà sorti des rangs à Saint-Etienne, lorsqu’il n’obtenait pas de temps de jeu : « Parce que le talent ne suffit pas toujours, il faut redoubler d’efforts pour pouvoir prétendre à jouer, expliquait alors le capitaine Loïc Perrin, dans les colonnes de But ! Saint-Etienne en 2015. C’est à lui de donner envie au coach de le mettre sur le terrain (…) A lui de la saisir. Ça n’arrive pas tout cuit du jour au lendemain. »

« Il était jeune et un peu impatient »

Mais son formateur pendant deux ans, entre 16 et 18 ans, au centre de l’AS Saint-Etienne relativise : « Il était un peu électrique comme son jeu. Allan est plein de vie. Mais il n’a jamais débordé, il n’a jamais été rebelle. Il ne mettait pas la zizanie, affirme Abdel Bouhazama. Il était jeune et un peu impatient. C’est peut-être le seul défaut qu’il avait. »

C’est peut-être cette impatience qui lui a valu les critiques de son coéquipier bastiais Gilles Cioni. « J’aimerais revenir sur une déclaration d’Allan Saint-Maximin où il dit avoir l’impression que tout reposait sur lui. Je voudrais le rassurer, j’ai revu ses statistiques, il y a trois buts et deux passes décisives en 22 matches », disait le défenseur du Sporting club de Bastia en 2017. Mais aujourd’hui, tout semble oublié : « Il était prêté par Monaco pour une année, précise Pierre-Paul Antonetti, recruteur de Bastia. Il était là pour avoir un maximum de temps de jeu. Il y a peut-être eu des problèmes de performances, des moments de méforme. » Mais à aucun moment il évoque un problème majeur de comportement. « Donc, s’il a peur d’avoir trop de pression, je voudrais le rassurer, poursuivait Gilles Cioni. Il a 19 ans, je ne lui en veux pas. »

Patrick Vieira et Gauthier Ganaye non plus semblent ne pas lui en vouloir. Après la décision de la sanction, les responsables de l’OGC Nice ont souhaité que « toutes les pensées et toutes les énergies [soient] à présent mobilisées pour la réussite des prochaines échéances sportives et de la dernière ligne droite de la saison ». Prochain match ce samedi à 20 heures à Amiens.