Nice-Lille: Et ça continue, encore et encore, le Gym signe son 5e succès consécutif

FOOTBALL Face à Lille, l’une des révélations cette saison en L1, les Niçois ont livré un très bon match…

Mathilde Frénois

— 

Mario Balotelli le 11 septembre 2016 à Nice.
Mario Balotelli le 11 septembre 2016 à Nice. — BEBERT BRUNO/SIPA
  • Le Gym s’est imposé 2-0 contre Lille.
  • Mario Balotelli a enfin été l’auteur d’une passe décisive.
  • Allan Saint-Maximin, lui, conserve sa place de meilleur buteur avec une troisième réalisation cette saison.

C’était l’occasion de se confronter à une équipe du même rang. Et pour les Aiglons, septièmes du classement, de jouer des coudes avec les troisièmes de Ligue 1. Dans un match de football qui ressemblait davantage à une partie de ping-pong, l’ OGC Nice s’est imposé 2-0 contre le Losc, à l’occasion de la 14e journée de Ligue 1. Surtout, le Gym a, dimanche après-midi, retrouvé un bonhomme qui traversait souvent les matchs comme un fantôme dernièrement.

Mario Balotelli a enfin signé, après quatre mois de compétition, sa première action décisive. D’une superbe passe, il a trouvé Wylan Cyprien pour l’ouverture du score. Clin d’œil du destin, l’ex-Lensois avait marqué son dernier but en L1, le 2 mars, contre le Losc. « Mario Balotelli a fait un très beau match, avec beaucoup d’effort pour l’équipe, estime le coach Patrick Vieira. On a été solide. J’ai vu une belle équipe de Nice, solidaire. Elle a franchi un palier. » Elle a notamment réussi à contenir les assauts lillois pour finir par les crucifier en fin de match par l’intermédiaire d’Allan Saint-Maximin, la troisième réalisation du meilleur buteur niçois.

« Se mettre à l’abri »

« C’est important d’être décisif, c’est ce que l’on a fait ce soir. On avance tous ensemble avec un même objectif, a réagi l’attaquant. Il se passe quelque chose et on a à cœur d’enchaîner sur cette voie. On recolle au classement. » Signant une cinquième victoire de rang, l’OGC Nice enchaîne aussi son quatrième clean-sheet consécutif. « On est content du résultat. Avant, on gagnait à l’arraché 1-0. Aujourd’hui, on a réussi à se mettre à l’abri, à gérer la fin de match, analysait le Niçois Malang Sarr. Ce qui m’importe le plus, c’est d’enchaîner les clean sheets. »

Oui, l’OGC Nice est bien dans une spirale positive. Et les Aiglons vont tout faire pour continuer sur cet élan. Pour les deux prochaines rencontres, ils affronteront deux équipes du bas du tableau : Guingamp, puis Angers. « Collectivement, on fait un très bon match. On a été compact, s’est satisfait le capitaine Dante. C’est un bon signal mais on a encore beaucoup de choses à améliorer. » Cap sur le prochain déplacement à Angers samedi.