Mort d'Emiliano Sala: Cardiff va «s'occuper» du problème du versement, selon Warnock

FOOTBALL Le manager de Cardiff ne veut pas que la situation s'envenime

N.C. avec AFP

— 

Neil Warnock, le manager de Cardiff, aux obsèques d'Emiliano Sala à Progreso, en Argentine, le 16 février 2019.
Neil Warnock, le manager de Cardiff, aux obsèques d'Emiliano Sala à Progreso, en Argentine, le 16 février 2019. — Natacha Pisarenko/AP/SIPA

L'entraîneur de Cardiff, Neil Warnock, a affirmé jeudi que son club allait «s'occuper» du problème lié au premier versement à Nantes pour le transfert de l'attaquant argentin Emiliano Sala, décédé dans le crash de son avion le 21 janvier.

«Je suis sûr que le club s'en occupera dans les prochains jours, car il a demandé une prolongation (pour le premier versement) et je pense que Nantes a accepté, a déclaré Warnock en conférence de presse. A la réflexion, je pense que des choses qui ont perturbé tout le monde ont été faites et elles n'auraient pas dû.» Il n'a pas voulu entrer davantage dans le détail. 

Le premier versement avant le 27 février?

Un mois après la disparition d'Emiliano Sala dans le crash de son avion, Cardiff City n'a toujours pas effectué le premier des trois versements, pour un total de 17 millions d'euros, pour régler le transfert du joueur décédé. Selon la BBC Wales, les deux clubs se sont mis d'accord pour étendre d'une semaine, jusqu'au 27 février, le délai pour le premier versement.

Selon le Telegraph jeudi, le contrat signé par Sala n'avait pas été enregistré auprès de la Premier League au moment du crash. Une première mouture de l'accord avait été rejetée et renvoyée au club, la Premier League demandant une nouvelle version amendée et signée par le club et le joueur.

Toujours selon le quotidien, Cardiff City prévoirait d'utiliser la non validation du contrat pour appuyer la notion que le joueur n'était pas encore leur employé au moment de l'accident. Warnock a refusé de commenter les informations du Telegraph.