Disparition de Sala: Ses proches implorent la police de reprendre les recherches...

DRAME L'avion transportant l'ancien attaquant du FC Nantes n'avait toujours pas été retrouvé mercredi soir...

J.L.

— 

Des supporters déposent des fleurs pour rendre hommage à Emilinao Sala, disparu dans un accident d'avion.
Des supporters déposent des fleurs pour rendre hommage à Emilinao Sala, disparu dans un accident d'avion. — S.Salom-Gomis/Sipa

L'ESSENTIEL

  • L'avion qui transportait Emiliano Sala de Nantes à Cardiff a disparu en mer dans la nuit de lundi à mardi.
  • Les recherches sont désormais terminées, sans réussite
  • Les chances que le joueur et le pilote soient retrouvés sont presque inexistantes
  • Le pilote prévu pour se charger du vol n'est pas monté dans l'appareil

 

 

21h08 : Nous fermons ce live pour ce soir. Bonne soirée les 20 Minutos.

Pour rappel, les proches et le club de Nantes appellent les autorités à reprendre les recherches alors que ces dernières ont annoncé la fin des opérations en fin d'après-midi.

20h30 : Nantes pleure en silence son « Emi » à la Jonelière

Le reportage de notre journaliste sur place, David Phelippeau

 

19h: Les propos de Vahid Halilodzic devant la presse

 

17h38: Dans une vidéo publiée sur Twitter, son ancien coéquipier et ami très proche Valentin Vada - lui aussi argentin, demande que l'on poursuive les recherches.

 

17h30: Les joueurs de Nantes sont venus saluer les supporters à la fin de l'entraînement.

Ensuite, c'est coach Vahid qui a pris la parole. Un moment très fort.

 

17h02: Romina Sala, la soeur de l'Argentin donne une conférence de presse en ce moment-même depuis Cardiff. Elle vient d'être mise au courant de l'arrêt des recherches.

«C'est très difficile pour moi d'exprimer ce que je ressens en ce moment. Emilliano est un battant, je suis sûr qu'il n'a pas abandonné et qu'il nous attend. On veut juste que les recherches continuent. 

 

16h45: La police de Guernesey indique également que le dernier avion de recherche en vol vient de se poser et qu'il ne repartira pas. Désormais, les autorités locales se contenteront d'écouter les retransmissions des bateaux croisant dans la zone et qui pourraient rencontrer les débris du Piper Malibu dans lequel est monté Emiliano Sala. 

16h43: Les joueurs ne sont pas au courant de l'arrêt des recherches, a priori. 

 

16h29: «En dépit de toutes les efforts des forces de secours dans les airs et sur terre, et malgré la coordination de la France, de la Grande-Bretagne et des autorités locales, Les 80  heures cumulées de recherche sur plus de 4500 km2 ne nous ont pas permis de retrouver la trace de l'avion ou de ses occupants». 

 

 

16h25: OFFICIEL. Les autorités de Guernesey annoncent l'arrêt des recherches. 

 

16h10: Coach Vahid aussi a pris la parole. «Plus que jamais on doit rester unis, ensemble, pour surmonter ce moment difficile».

 

15h57: Les mots forts de Valentin Rongier aux supporters avant l'entraînement nantais.

 

«On ne fera pas de minute de silence ou de minute d'applaudissement. Tant qu'il y aura pas de corps, tant qu'il y aura pas la possibilité de faire le deuil, on va respecter la famille et on va y croire»

 

15h41: Il y aura visiblement beaucoup plus de 300 supporters nantais à La Jonelière. Notre journaliste David Phelippeau est bien évidemment surplace

 

 

15h12: Si Waldemar Kita a annoncé vouloir prendre contact avec la famille de Sala, le club de Cardiff explique de son côté s'en être déjà chargé. Romina, la soeur de l'Argentin est arrivée au Pays-de-Galles mercredi avant d'être prise en charge par le club qui l'a mise en contact avec les autorités de Guernesey. 

«On a essayé de les joindre dés les premières heures. On leur donne toutes les informations que nous pouvons, même si nous ne savons nous-même pas tout»

14h43: «Absolument aucune chance de retrouver les deux hommes vivants». Les mots sont de Mike Tidd, le pilote du dernier avion de recherche qui était encore en l'air ce matin...

 

14h33: Confirmation à l'instant de la police de Guernesey. L'île de Burhou a été fouillée sur la terre ferme. Aucune trace de l'avion ou de ses occupants

 

14h20: Le boss de Cardiff Ken Choo vient de donner une longue interview dans un autre média britannique (talksport), décrivant notamment l'état du vestiaire. «J'ai parlé avec le capitaine et certains ledars du groupe, j'essaie de parler à tous les autres. L'humeur dans le vestiaire est très sombre. Tous les joueurs sont en état de choc». Il raconte aussi que tout en priant pour pour une issue positive de plus en plus improbable, il a demandé à la Ligue anglaise que la deadline du mercato soit repoussée pour son club afin de trouver un autre attaquant au mercato. «Ca faisait des mois qu'on visait Emiliano, et on a désormais 8 jours avant la fin du mercato»

 

14h04: John Fitzgerald, le directeur des opérations de secours, démonte la théorie d'un amerrissage du côté de l'île de Burhou, qui circule depuis quelques heures ( source >> Wales online)

«C’est une réserve de macareux [un oiseau], elle est petite mais vous pouvez y atterrir. L’avion et les hélicoptères de recherche sont passés au-dessus à plusieurs reprises depuis lundi soir, mais n’ont rien répéré dans cette zon. Elle ne fait que quelques centaines de mètres de long et a été survolée à de multiples reprises par des hélicoptères et des aéronefs. Nous sommes  actuellement en train de survoler et de chercher dans cette zone. Les fusées éclairantes que j'ai vues sur sur les réseaux sociaux sont probablement des traces d'avions»

 

13h34: L'entraînement du FC Nantes est ouvert au public cet après-midi, dans la limite de 300 personnes, pour un moment de communion. Les joueurs ne s'exprimeront pas

 

12h06Les opérations de secours n'ont encore rien donné ce matin. Les autorités s'interrogent sur l'opportunité de les continuer plus longtemps...

 

 

11h45: Aucune nouvelle sur le front des recherches pour le moment. Il y a des chances que les opérations de secours soient abandonnées en fin de journée s'il n'y a pas de résultats. Certains proches de Sala comme Bammou se faisaient à l'idée dès hier

 

 

11h02: Si vous voulez tout savoir sur la théorie tout à fait improbable de l'île de Burhou,  cet internaute anglais a fait le meilleure travail de compilation que vous trouverez sur le web

 

10h43: Le capitaine du port de Geurnesey confirme qu'aucun bateau ne sortira aujourd'hui et qu'aucun renfort n'arrivera de Grande-Bretagne, signe que les autorités n'ont plus aucun espoir de retrouver la trace des deux hommes même si les recherches par les airs continuent. 

 

 

10h11: Beaucoup d'hommages aussi du côté de Cardiff où les supporters gallois n'ont pas tous perdu espoir. Ils sont un certain nombre à enquêter avec leurs moyens et à partager leurs trouvailles sur un forum. Je vous préviens, ça prend du temps de tout déchiffrer. Mais la théorie de l'île de Burhou vient de là. 

 

 

9h57: Beaucoup d'hommages à Emiliano Sala lors des matchs de mercredi soir. En France mais aussi à l'étranger.

 

 

9h46: Circule sur les raseaux sociaux une théorie, où plutôt une rumeur qui voudrait que des fusées de détresse aient été aperçues depuis l'île inhabitée de Burhou, où le joueur et le pilote pourraient avoir trouvé refuge.

Le premier compte twitter faisant état de cette rumeur poste en effet une photo de ce qui pourrait ressembler à des signaux de détresse (ou les traces de plusieurs avions en vol). Mais sans préciser spécialement la location et dans un timing déjà ancien (mardi matin à 7h15). Un quotidien britannique (The express) assure que la zone a été vérifiée sans résultats. Mais il est vrai que les secours ont prévu de quadriller Burhou (entre autres) dans la journée de jeudi. 

 

9h18: Waldemar Kita a pour la première fois réagi au micro de RTL. On s'ent l'émotion affleurer.

«Emiliano c'était un grand joueur, un grand homme, une belle personne, il a toujours été avec une détermination hors norme, il a toujours donné sans calculer. C'est quelqu'un d'attachant, généreux, très discret. Il s'est toujours accorché pour réaliser ses rêves. 

9h10: Mark McKay, un intemédiaire bien connu d ela Premier League ayant facilité l'accord entre Nantes et Cardiff pour le transfert de Sala a confirmé avoir affrété le vol dans lequel est monté l'Argentin. Il a envoyé un communiqué à la rédaction de Sky Sport

 

«Je peux confirmer que quand Emiliano nous a appris son désir à Meissa N'Diaye [son agent] et moi-même de retouner à Nantes après sa signature vendredi, j'ai cherché à arranger un vol privé qui el ramène en France le samedi et qui reste surplace jusqu'à son retour. Je veux clarifier qu'en dépit des informations communiquées par les médias, l'avion impliqué dans ce terrible accident n'appartient à aucun cas à un membre de ma famille ou à moi-même.»

 

9h03: Un beau portrait de l'Argentin de notre journaliste à Nantes pour commencer la journée, parce qu'il faut se faire à l'idée de sa disparition

 

 

8h58: Bonjour à tous. Et une bonne nouvelle pour commencer. Les autorités n'ont pas abandonné et relancent une opération de sauvetage jeudi. Un seul avion mobilisé si je comprends bien, qui va scruter les eaux près des côtes en poussant jusqu'au nord de Cherbourg