Disparition de Sala. La France du foot rend hommage à l'Argentin... La décision de les poursuivre ou non les recherches sera prise jeudi matin...

DRAME L'avion transportant l'ancien attaquant du FC Nantes n'avait toujours pas été retrouvé mardi soir...

J.L.

— 

Emiliano Sala
Emiliano Sala — LOIC VENANCE / AFP

L'ESSENTIEL

  • L'avion qui transportait Emiliano Sala de Nantes à Cardiff a disparu en mer dans la nuit de lundi à mardi.
  • Les recherches n'ont jusque-là rien donné, mais elles ont repris mardi matin.
  • Les chances que le joueur et le pilote soient retrouvés en vie s'amenuisent de plus en plus.
  • Le peuple nantais a rendu hommage à son attaquant mardi soir.
  • Le pilote prévu pour se charger du vol n'est pas monté dans l'appareil

Il est l'heure de fermer ce live. Pour l'heure, aucune nouvelle information ne nous est parvenue, les recherches sont interrompues et on attend de savoir si elles reprendront jeudi matin.A demain pour plus d'informations. 

22h: Le Chamois Niortais a rendu hommage à Emiliano Sala. L'Argentin y a évolué lors de la saison 2013-14. 

 

21h10: La minute d'applaudissement du Parc des Princes pour Emiliano Sala. 

 

21h06: Le speaker du PSG vient de prendre la parole en soutien aux proches de Sala ainsi qu'au FC Nantes. 

20h: Outre le but de Bammou dédié à Sala, les supporters caennais ont amené une banderole à Viry-Châtillon. 

 

19h52: Un hommage du Parc des Princes à Emiliano Sala.

Le speaker du Parc prendra également la parole. On sera bien sûr attentifs à tout ça juste avant le coup d'envoi de PSG-Strasbourg, en Coupe de France. 

18h50: Ancien coéquipier de Sala à Nantes, Yacine Bammou lui a dédié son but en Coupe de France.

 

18h20: La police de Guernesey confirme l'identité du pilote

Comme vous le dévoilait 20 Minutes il y a quelques heures, le pilote est bien Dave Ibbotson. La police de Guernesay l'a confirmé. 

 

18h14: Les recherches sont terminées pour ce soir, et il n'est pas sûr qu'elles reprennent demain

La police de Guernesey, qui mènent les recherches depuis lundi soir, a décidé d'arrêter les recherches avec la nuit tombante. Sans réussite, toujours. « Une décision quant à la poursuite des recherches sera prise demain matin », précise le compte Twitter de la police. 

 

17h40: Le commandant d'un des appareils de recherche s'est exprimé au micro de la BBC il y a deux heures. Il raconte notamment qu'il a sollicité un navire de pêcheurs français pour identifier des débris localisés. Mais les débris avaient disparu une fois arrivés sur zone.

 

 

17h14: Les recherches ne vont pas tarder à cesser pour la journée, et l'espoir qui s'amenuisait petit à petit est aujourd'hui presque inexistant. On ne retrouvera sans doute pas l'avion qui a disapru avec Sala et son pilote à bord. Pendant ce temps à la Jonelière...

 

16h49: L'Europe du foot derrière Sala et ses proches

 

16h19: La presse britannique retranscrit les mots de Dave Ibboston qui avait utilisé la fonction "checked in" de Facebook. Le pilote s'est situé à l'aéroport dés samedi dernier, ce qui indique probablement qu'il avait déjà convoyé Sala lors de son trajet entre Cardiff et Nantes, puisque c'est ce jour-là que le joueur était allé signer son contrat au Pays de Galles.

 

Je n'ai pas été trop mauvais en arrivant, mais je suis un peu rouillé avec le système d'atterrissage aux instruments. Je suis actuellement en France»

 

 

16h01: Le point sur les zones d'ombre autour du vol entre Nantes et Cardiff avec toutes nos dernières infos

 

 

15h35: Les supporters nantais continuent de se rendre sur la place Royale ce mercredi

 

 

15h11: La grande question toujours sans réponse >> Que faisait Dave Ibboston aux commandes de l'avion? The Times avance avec certitude que l'avion appartient Willie McKay, agent à tout faire impliqué dans le deal qui a conduit Sala à Cardiff. Information confirmée à 20 minutes par une source proche du FC Nantes.  Libération avait publié un long portrait sur McKay père et fils il ya quelques années, quand ils étaient en cheville avec Labrune pour exporter les joueurs de l'OM en Premier League. 

Le club de Cardiff a confirmé de son côté qu'il avait proposé à Sala de lui prendre un vol commercial, mais le joueur a répondu «qu'il avait ses propres arrangements». 

14h49: Nous sommes en mesure de vous confirmer l'identité du pilote qui était dans l'avion avec Emiliano Sala. Il s'agit de Dave Ibbotson, un homme d'une soixantaine d'années vivant dans la banlieue de Leeds . Il apparaît en train de piloter plusieurs appareils sur son compte facebook et sur son compte youtube. Un club de parachutisme où il avait l'habitude de conduire les engins utilisés pour sauter nous a confirmé qu'il s'agissait bien de lui «sans vouloir rentrer dans les détails pour préserver l'intimité de la famille».

 

14h35: Toujours aucune trace de l'avion selon le dernier message de la police de Guernesay après les recherches de la matinée

 

14h32: L'envoyé spécial de l'Equipe à Guernese y a réussi à parler David Barker; le capitaine de port à Saint-Pierre-Port, le chef-lieu de l'île de Guernesey. C'est lui qui coordonne les recherches

«Personne ici, moi y compris, n'a l'intention de baisser les bras. On est déterminés à trouver les deux hommes vivants. Cela étant dit, la météo est plutôt bonne à l'heure où je vous parle mais les prévisions annoncent une détérioration des conditions dans la journée. On a pu voir des vagues de quatre ou cinq mètres de haut à l'ouest de notre zone de recherche et c'est pour cette raison que le bateau de sauvetage est resté au port ce matin. Mais nous allons continuer jusqu'à la tombée de la nuit».

14h22L'avion manquant a été identifié. Il s'agit précisément de cet appareil, qui appartient à la Southern Aircraft Consultancy. L'entreprise a affirmé à la BBC qu'elle n'était plus propriétaire de l'avion

 

 

14h02: Toujours sur ce mystère du 2e pilote. Des proches de Dave Henderson, le pilote enregistré initialement sur le plan de vol, ont assuré à la BBC qu'il n'était même pas à Nantes lundi et qu'il était donc impossible qu'il soit aux commandes. 

13h40: Après vérification par nos soins, il semblerait que le David Ibbotson cité par Presse Océan ne soit pas celui qui était aux commandes de l'appareil d'Emiliano Sala. Son entreprise nous confirme «qu'il est bien vivant et actuellement en réunion»

13h24: Le boss de Cardiff a révélé dans une interview accordée à la BBC galloise que son club n'avait pas affreté le vol d'Emiliano Sala. «Le joueur a fait ses propres arrangements»

 

13h17Journée off aujourd’hui au FCN, reprise demain après-midi. 

Les Canaris, qui ont vu leur rencontre de Coupe de France à Sannois-Saint-Gratien reporté à dimanche, n’ont aucune séance d’entraînement de prévue ce mercredi. Ils doivent reprendre le chemin de la Jonelière jeudi après-midi pour une séance, qui pourrait être ouverte aux médias. Pour le moment, les joueurs se sont mis d’accord sur un black-out total, a appris 20 Minutes ce mercredi matin auprès du FCN. La situation évoluera en fonction de l’avancée des recherches.

13h03Presse Océan sort le nom du pilote qui serait finalement monté dans l'avion avec Sala. Un certain David Ibbotson. «D'après une biographie sur internet, il possède plus de 22 ans d'expérience dans les services juridiques et financiers à l'étranger, plus particulièrement dans les domaines des services bancaires», cite le quotidien. Nous essayons d'avoir confirmation. 

12h48Des débris ont été aperçus au large de l'île de Jersey. Un bateau de sauvetage envoyé surplace pour vérification. 

 

12h37: Dernier message des autorités de secours. Trois avions et un hélicoptère dans les airs, mais aucun débris attribuable au Piper Malibu de Sala.  Les imageries satelites et les données téléphoniques sont examinées pour tenter de trouver un débit d'indice. 

 

12h27Qui était aux commandes du Piper PA-46 Malibu qui a disparu en mer lundi soir ? Contrairement à ce qui a un temps circulé tout au long de la journée de mardi, Emiliano Sala était accompagné d’une seule personne: le pilote. Son nom est pour l’heure inconnu.

Néanmoins, un mystère demeure. Selon une source de 20 Minutes, à l’aéroport de Nantes, trois personnes – deux pilotes et l’attaquant nantais - ont bien passé les différents points de contrôle. Ils ont tous les trois rejoint le tarmac, mais un seul pilote est toutefois monté avec Sala dans l’avion. L’autre est resté à Nantes. Ce dernier s’appelle Dave Henderson. C’est un pilote très expérimenté, qui a fait l'objet dans le passé d'un reportage de la BBC. Pourquoi n’a-t-il pas pris place dans l’appareil ? Pourquoi a-t-il accompagné Sala et l’autre pilote jusqu’à l’avion sans en prendre les commandes ? Il réside un immense flou. D’autant que selon les informations de 20 Minutes, deux noms figuraient sur le registre du vol : Sala et… Henderson. L’enquête devra éclaircir tout cela. En attendant, Dave Henderson, annoncé aux commandes de l’appareil qui transportait Sala et donc annoncé disparu selon certains médias, a posté un message Facebook sur son compte personnel en précisant qu’il était bien vivant. Ce mercredi matin, sans doute harcelé, il a désactivé son compte.

12h09: Diego Maradona, lui, a dit espérer que l'avion de tourisme se soit «trompé d'aéroport et qu'on le retrouvera vivant», dans un message audio relayé par le journaliste Martin Arevalo sur Instagram. Une fausse piste puisque les autorités britanniques avaient assuré avoir «appelé tous les terrains d'aviation du sud de l'Angleterre pour savoir si (l'avion) y avait atterri».

11h42: L'interview évidemment très émouvante du père d'Emiliano Sala devant son domicile en Argentine. «Je ne sais pas quoi faire», répère plusieurs fois le vieil homme qui a appris la nouvelle au volant de son camion près de Santa Fé.

 

11h31: Nos confrères de l'Equipe ont fait le papier que personne n'osait encore trop traiter. Qu'en est-il du réglement du transfert si Sala ne réapparait jamais, comme cela est probable? Visiblement, une fois le contrat signé et le transfert enregistré dans le système informatique de la Fifa, nul retour en arrière possible. Cardiff devra bien régler les 17 milllions d'euros du transfert de l'Argentin. Selon nos informations, il était convenu d'un premier versement à la fin du mois, d'environ un tiers de la somme

11h16: Voilà à quoi ressemble le bateau de sauvetage présent sur les lieux. 

 

 

11h04: Le petit mot de Gabigoal, l'idole d'Emiliano Sala, grand-avant centre argentin des années 90 pour les plus jeunes. Comme nous tous, il a envie d'y croire encore

 

10h42: Attention, ça ne veut pas dire qu'il y a des indices sur la survie de Sala et du pilote. Simplement que n'ayant encore rien trouvé, les secours élargissent l'éventail de possibilités. 

10h35:  Précision intéressante de la police de Guernsey.

«L'option privilégiée est la recherche d'un canot de sauvetage dont on sait qu'il était présent à bord» où les deux occupants de l'appareil auraient pu trouver refuge.

Les autres options envisagées par les secours

> L'avion se serait posé quelque part sans prendre contact

> L'avion se serait posé sur l'eau et les passagers auraient été récupérés par un navire sans prendre contact depuis

> L'avion s'est abîmé en mer avec ses occupants

 

 

10h29: Confirmation par des sources aéroportuaires de ce qu'on avançait un peu plus tôt. Dave Henderson, un autre pilote expérimenté («Près d'une centaine de traversées transatlantiques en avion léger, parfois dans des conditions extrêmes », comme il se présente dans un vieux reportage de la BBC), a bien franchi les contrôles mais n'a pas embarqué à bord de l'avion. Il a averti sur Facebook qu'il était bel et bien vivant mardi soir avant de désactiver son compte. 

 

 

10h15: Les supporters de Cardiff préparent une banderole en hommage à Sala qui sera sans doute déployée lors du prochain match. «On ne t'a jamais vu jouer et on ne t'a jamais vu marquer mais Emiliano, notre beau "Bluebird", on t'aimera toujours plus.»

 

 

9h50: Selon des informations que sous sommes en train d'essayer de confirmer, deux pilotes se sont présentés lundi soir à l'aéroport de Nantes pour conduire le Piper Malibu dans lequel est monté Sala. Le plus expérimenté d'entre eux n'est finalement pas monté à bord. Parce qu'il a refusé d'embarquer vu les conditions et l'état de l'avion? Nous essayons de le joindre. 

9h25: Berénice Shkair, l'ancienne petite amie d'Emiliano Sala s'est manifestée sur Instagram. Un long message très émouvant.

«Continuez de le chercher je vous en prie. Je n'arrive pas à croire à cet accident ni à la suspension des recherches à cause du temps. Je n'arrête pas de penser que tu es sain et sauf quelque part et que tu vas bien. Je regrette tellement de ne pas t'avoir dit tout ce qu'il y avait dans mon coeur. Ceux qui me connaissent savent que mes yeux brillent quand je parle de toi. J'ai le coeur brisé, je n'arrive pas à accepter ce qui arrive»

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Investiguen no dejen de buscarlo por favor !!! porque no puedo creer este accidente ni que suspendan una búsqueda por mal clima . No puedo creer que suspendan la búsqueda hasta mañana que pierdan tiempo horas y no hagan nada siento impotencia .. No puedo parar de pensar en vos que estés bien sano y salvo Los sueños tienen fecha de caducidad? en un segundo tu vida puede cambiar.. somos polvo somos efímeros en este universo. Donde ocurren tantas injusticias , y por esto lo que más me arrepiento es no haberte dicho todo lo que me sale del corazón. Yo no se expresarme y eso es algo que creo que voy a aprender ahora en adelante. Los que me conocen saben el brillo en los ojos que tengo al hablar de vos. Tuve la suerte de conocerte. Todo cambia porqué pasan estas cosas? Porque un hombre luchador fascinante lleno de proyectos trabajador buena persona y dedicado a su trabajo y a su familia le ocurren estas cosas. Porque no se cumplen los sueños ? Porque ??!! Tengo el corazón roto. no puedo aceptarlo. Aparece con fuerza como siempre Emi. siento dolor miedo rabia y impotencia de no poder hacer nada desde acá me siento inútil .. 💔💔💔💔fuerza como siempre vos sos luchador emi yo sé que si.. sos fuerte.. te estamos esperando @emilianosala9 ... 💗💗💗🌟🌟🌟 busquen hasta encontrarlo con vida !!! siguen pasando las horas. Esperemos antes de editar noticias falsas y respeto a la familia. Tengo fe !!!! Y esperanza .

Une publication partagée par 𝓑𝓮𝓻𝓮𝓷𝓲𝓬𝓮 🐚🌸 (@bereniceschkair) le 22 Janv. 2019 à 1 :15 PST

 

9h18: Un tweet qui a beaucoup fait parler pour sa maladresse mardi soir. Celui de CR7, visiblement pas au courant de la disparition de Sala. Ou alors il a vraiment rien compris

 

 

9h12Les recherches ont bien repris, confirme la police de Guernesey

 

«Deux avions ont décollé et vont se concentrer sur la zone où il y a le plus de chances de trouver quelque chose en fonction des courants et des conditions météorologiques constatés depuis l'accident. Les environs d'Aldernay et des petites îles rocheuses aux alentours seront également scrutés depuis les airs»

 

 

9h05: Beaucoup de clubs engagés en Coupe de France mardi soir. Et évidemment de grandes pensées pour Sala et le FC Nantes, comme celui du coach lilloins Christophe Galtier. 

« Je voudrais adresser un message de soutien aux proches d’Emiliano sala et du pilote, qui vivent des moments atroces. Aux gens qui l’ont côtoyé récemment, joueurs, entraîneurs, dirigeants, du FC Nantes, notamment. On a tous été très touchés, choqués par l’annonce de la disparition de l’avion. Ca a été dans la préparation du match un élément très [perturbateur]… Quand on est footballeur, on se connaît, on se croise très souvent. »

8h56: Le peuple nantais s'est réuni mardi soir place Royale pour rendre hommae à son ancien attaquant. C'était trop touchant et nous y étions

 

8h42: Les recherches dans la zone de la disparition devaient recommencer à 8h heure française, «dés que la lumière du jour nous permet de décoller», a indique John Fitzgerald, le directeur des opérations de secours. Ce dernier a indiqué que des débris avaient été retrouvés en mer, mais qu'il était trop tôt pour savoir s'ils provenaient de l'appareil de l'Argentin. Le bonhomme ajoute dans la presse britannique que l'avion se serait probablement disloqué en touchant la mer. 

«Les notes du directeur de recherches indiquent avoir trouvé un coussin, un objet orange vif à côté d’une boîte de couleur terne et de nombreux objets blancs d’eau flottant le long d’un morceau de métal blanc légèrement courbé. Je viens juste de regarder les notes que je viens de recevoir.»

8h33: Si vous ne l'avez pas entendu hier. Le dernier message glaçant de Sala, un what's app audio envoyé à un ami depuis l'avion, dans lequel le joueur exprime ses craintes de disparaître dans «un avion qui tombe en morceaux», avec une voix toutefois plus fatiguée que vraiment épouvantée. 

« Salut les amis, je suis ici à Nantes en train de faire des millions de choses. Là, je suis dans un avion qui semble sur le point de tomber en morceaux. Je suis crevé, si tout se passe bien, demain je m’entraîne avec ma nouvelle équipe. Si dans une 1h30, vous n'avez pas de nouvelles de moi, je ne sais pas s’ils vont envoyer quelqu’un me chercher car ils auront du mal à me trouver. J’ai trop les jetons »

8h26: Bonjour à tous. Les recherches des restes de l'avion d'Emiliano Sala sont en passe de reprendre au large de l'ïle de Guernesey. Interrompues hier soir à la nuit tombante, elle n'avaient toujours rien donné. Les chances de retrouver vivant l'Argentin semblent presque inexistantes, près de 35 heures après la disparition de l'appareil.