OGC Nice: Le président Rivère et le directeur général Julien Fournier vont quitter le club

FOOTBALL Les deux responsables évoquent des « tensions » et des « divergences d’opinions » avec les actionnaires du Gym…

F.B.

— 

Le président de Nice Jean-Pierre Rivère.
Le président de Nice Jean-Pierre Rivère. — NSJsport/Shutterstock/SIPA

L’annonce surprise de la tenue d’une « conférence de presse exceptionnelle » ce vendredi après-midi, en présence du président Jean-Pierre Rivère et du directeur général Julien Fournier, laissait planer le doute sur leur avenir au sein de l’OGC Nice.

« Nous avons invité les actionnaires à recruter des personnes qui pourraient nous remplacer », a finalement révélé le patron du Gym, entraîné depuis l’été dernier par Patrick Vieira. Il évoque « une décision pas prise dans l’urgence », mais expliquée par des « tensions » et des « divergences d’opinions », sur le profil des joueurs notamment, avec les actionnaires chinois et américains du club, actuellement 10e du championnat de Ligue 1.

Les parts de Rivère à vendre « à terme »

« Nous nous sommes mis d’accord pour rester jusqu’à fin mai », a précise Jean-Pierre Rivère, président depuis 2011. L’homme d’affaires de 61 ans, qui détient encore 20 % du capital de l’OGC Nice, a aussi indiqué qu’un accord avait été trouvé pour vendre « à terme » ses parts et qu’une recherche de nouveaux investisseurs était lancée.

« Nous serons à la disposition des nouveaux dirigeants pour accompagner cette transition », a avancé Jean-Pierre Rivère. « C’est de notre responsabilité que les choses se passent en douceur », a également jugé le directeur général Julien Fournier.

Cette annonce intervient alors que l’attaquant star de l’OGC Nice, Mario Balotelli, qui n’a pas encore marqué de but cette saison, serait sur le départ.