Coupe de France: Lille se qualifie sans forcer

FOOTBALL Le club nordiste a battu Sochaux (1-0) en trente-deuxième de finale de la compétition...

Francois Launay

— 

Araujo a inscrit le but de la qualification
Araujo a inscrit le but de la qualification — DENIS CHARLET / AFP

C’est ce qu’on appelle faire le métier. Favori de son 32e de finale de coupe de France face à Sochaux, 16e de Ligue 2, Lille a évité le piège. Grâce à un but d’Araujo (40e), le Losc s’est imposé (1-0) et rejoint les seizièmes de finale de l’épreuve où il se déplacera à Sète (National) le 22 ou 23 janvier.

Le deuxième de Ligue 1 n’a pas vraiment été flamboyant pour ce match de reprise mais l’essentiel est fait. « L’essentiel était de se qualifier. C’est un match de reprise. On sort de vacances. On a eu peu de jours pour travailler et ça a ronronné. L’équipe a été fortement modifiée par la force des choses », explique Christophe Galtier, l’entraîneur lillois.

Ballo-Touré sur le départ

Outre les blessures et les suspensions, le coach nordiste doit aussi composer avec le mercato hivernal. C’est pour cela que Fado Ballo-Touré, latéral gauche, n’était pas sur la feuille de match ce lundi.

« On sait qu’il y a beaucoup de demandes autour de lui. Il est susceptible de partir comme il est susceptible aussi de rester. J’ai échangé avec lui et j’ai voulu le protéger par rapport à tout ce qui se passe autour de lui. Il fait une très très bonne première partie de championnat. Toute cette excitation autour de lui peut le perturber », justifie Christophe Galtier.

Le match à Caen devrait être avancé à vendredi

Quoi qu’il arrive, la semaine du Losc va être agitée. Ce mardi, le club devrait être fixé sur son sort par la DNCG. Mais Lille devra forcément vendre cet hiver. Reste à savoir jusqu’à quel niveau. « Des joueurs ont un bon de sortie », reconnaît Galtier. Fodé Ballo-Touré et Thiago Mendes font partie des joueurs concernés. Dans un autre genre, la fin de semaine sera aussi perturbée. Prévu samedi, le match du club nordiste à Caen devrait être avancé à vendredi pour cause de Gilets Jaunes. 2019 a déjà bien commencé pour le deuxième de Ligue 1.