Euro féminin de handball: Nzé Minko, Lacrabère, Leynaud... Les huit questions qu'on se pose après le sacre des Bleues

HANDBALL Parce qu'il ne faut pas se réposer sur ses lauriers, posons nous les bonnes questions après le sacre européen des Bleues du hand...

William Pereira

— 

On est, on est, on eeeest champioooonnes
On est, on est, on eeeest champioooonnes — Anne-Christine POUJOULAT / AFP
  • L'Euro féminin de handball s'est terminé avec la victoire finale de la France contre la Russie (24-21).
  • Il est donc temps de boucler la compétition en huit questions majeures (ou pas).

De notre envoyé à Bercy,

Ayé, c’est fini. Comme prévu – on flambe mais en réalité on flippait avant le match – les Bleues ont battu la Russie en finale de l’Euro féminin de handball pour ajouter à leur palmarès l’un des deux seuls titres qui leur manquait avec l’or olympique. En attendant de compléter le tableau de chasse, il convient de revenir une dernière fois sur ce triomphe d’anthologie dans un Bercy plein – et prêt - à craquer avant de clore définitivement ce chapitre victorieux, un de plus dans la vie du handball français. Liste (non exhaustive) des choses à retenir de ce France-Russie

>> Un tournoi de mutante, des buts et des passes dé en pagaille avec pour finir la quinzaine, une première période ahurissante face aux Russes – elle a longtemps mis la MVP Vyakhireva dans sa poche… Y’a-t-il une seule raison de ne pas penser qu’Estelle Nzé-Minko a été de très loin la meilleure Française de l’Euro ?

>> Vyakhireva, d’ailleurs, parlons-en. Ou plutôt, laissons notre meilleure Bleue en parler. « C’était dur, elle est chiante ! Je pense que je l’ai bien fatiguée donc je suis contente. On a gagné donc ça veut dire que j’ai gagné mon duel. » Constamment prise à deux par la défense française, la MVP du tournoi a quand même trouvé le moyen de tirer onze fois et de planter sept cacahuètes (64 % de réussite). On rappelle qu’elle n’a que 23 ans. Pendant combien de temps elle va dominer le handball ?

>> Si Nzé-Minko a été la joueuse de la première mi-temps, Alexandra Lacrabère, elle, a été monstrueuse dès lors que sa BFF Allison Pineau s’est fait expulser. L’accès de rage le plus efficace de l’histoire depuis le tome 34 de Dragon Ball. Du coup, on ferait pas mieux d’énerver notre arrière à chaque match ?

>> Après avoir honteusement privé Allison Pineau de cette fin de finale, les deux arbitres de la rencontre vont-elles dormir tranquille ? Sur combien de générations seront-elles maudites ?

>> Olivier Krumbolz a enfin battu son homologue Evgueni Trefilov en finale. Suite à cette défaite, le sélectionneur russe n’a même pas pris la peine de monter sur le podium pour fêter la médaille d’argent. On est à combien sur l’échelle du seum belge ?

>> Avec 188229 passages dans les différents stades de l’Euro, « Djadja » d’Aya Nakamura a été de loin le morceau le plus entendu pendant la quinzaine. Pour cette faute de goût évidente, ne mériterions-nous pas d’être privés de l’organisation de toute compétition pendant 50 ans ? Sommes-nous vraiment prêts à nous ambiancer sur l’intégrale de Jul à l’été 2024 ?

>> Amandine Leynaud va probablement mettre un terme à sa carrière internationale, voire sa carrière tout court. L’héroïque gardienne va laisser un grand vide même si Laura Glauser a démontré tout son talent pendant la compétition. Au pire, si Doudou d’en va et qu’on la remplace par un mur de briques, on n’y verra que du feu, non ?

>> La France championne du monde au foot, la France championne d’Europe en hand, l’Europe qui a poutré les States pendant la Ryder Cup dans les Yvelines… Fera-t-on un jour mieux que 2018 ?

PS: Nzé Minko pas dans l'équipe-type du tournoi, de qui se moque-t-on?