Rugby: Le capitaine du XV de France «effondré» par la mort de Nicolas Chauvin à cause d'un plaquage

RUGBY Guilhem Guirado a réagi au décès du jeune joueur du Stade Français...

20 Minutes avec AFP

— 

Guilhem Guirado inscrit le troisième essai français face à l'Argentine
Guilhem Guirado inscrit le troisième essai français face à l'Argentine — Anne-Christine POUJOULAT / AFP

«On est tous touché et effondré» par le décès du jeune Nicolas Chauvin, décédé mercredi soir après avoir reçu un plaquage en plein match, a réagi jeudi le capitaine de l'équipe de France, Guilhem Guirado.

«C'est le rugby qui est un peu en deuil en général», a ajouté le talonneur de Toulon, rappelant que la mort du joueur de l'équipe Espoirs du Stade Français survenait quatre mois après celle du joueur d'Aurillac (ndlr: Louis Fajfrowski) en août, décédé «à la suite et non pas à cause d'un plaquage», avait précisé en novembre le Parquet d'Aurillac.

«On ne sait pas trop comment faire nous, parce qu'on met aussi notre vie en danger», a ajouté Guirado, qui «ne veut plus jamais revivre ce genre de situation» et «apporte (son) soutien à toute sa famille». Interrogé pour savoir s'il avait peur pour lui-même, le capitaine des Bleus a répondu: «J'essaye de ne pas trop y penser et de me concentrer sur le rugby. J'ai toujours une pensée et je prie avant les matches».