Ligue des nations: Les Pays-Bas devancent les Bleus à la dernière minute, «un sentiment fantastique»

FOOTBALL Un but de Virgil van Dijk dans le temps additionnel en Allemagne a permis aux Néerlandais de terminer premiers du groupe devant la France...

N.C.

— 

Virgil van Dijk a inscrit le but de la qualification pour les Pays-Bas face à l'Allemagne (2-2) en Ligue des nations, le 19 novembre 2018.
Virgil van Dijk a inscrit le but de la qualification pour les Pays-Bas face à l'Allemagne (2-2) en Ligue des nations, le 19 novembre 2018. — Paul Currie/BPI/REX/Shutterstock/SIPA

Longtemps, ils ont cru qu’ils allaient échouer à un petit point de la qualification. Et ça allait très bien à l'équipe de France. Mais les Pays-Bas ont fini par recoller à l'Allemagne, mardi soir, grâce à un but du défenseur Virgil van Dijk dans le temps additionnel (2-2). Un match nul qui permet aux Néerlandais de chiper la première place du groupe 1 de la Ligue des nations à la France - à la différence de buts -, et de se qualifier pour le Final Four de la compétition, en juin prochain.

« Personne ne s’attendait à ce que les Pays-Bas gagnent le groupe »

« Finir premiers du groupe, c’est un sentiment fantastique. Nous devons tous être fiers de ce que nous avons fait. Je le suis, a réagi van Dijk, le héros de la soirée. C’est simplement fantastique pour nous tous. Nous avons tant donné dans chaque match, nous sommes récompensés. »

« Personne ne s’attendait à ce que les Pays-Bas gagnent le groupe, a estimé le sélectionneur Ronald Koeman. Bien sûr nous ne voulions pas descendre en Ligue B, mais gagner le groupe, c’était un rêve. » De fait, avec les deux derniers champions du monde dans la poule, et alors qu’ils étaient en plein creux générationnel (non-qualification pour les deux dernières grandes compétitions internationales en 2016 et 2018), les Néerlandais ont montré qu’ils avaient entamé leur reconstruction.