Real Madrid: «On ne me considérait plus comme au début»... Cristiano Ronaldo règle ses comptes avec Florentino Pérez

FOOTBALL Cristiano Ronaldo est revenu sur son départ du Real Madrid…

W.P.
— 
Une amitié sincère
Une amitié sincère — GERARD JULIEN / AFP

Le week-end, Cristiano Ronaldo marque des doublés avec la Juventus. La semaine, il règle ses comptes avec le Real Madrid et surtout Florentino Pérez​. Le quintuple Ballon d’Or est revenu pour France Football sur sa décision de quitter le Bernabeu pour l’Italie. Comme prévu, il y avait donc un malaise entre son boss et lui.

« Je sentais à l’intérieur du club, surtout de la part du président (Florentino Pérez), qu’on ne me considérait plus comme au début », a-t-il commencé. « Les quatre ou cinq premières années, j’avais la sensation d’être Cristiano Ronaldo. Moins après. » Sur Pérez, il persiste et signe d’un tacle les deux pieds en avant :

Il ne m’a jamais regardé que comme une relation d’affaires. Je le sais. Ce qu’il me disait ne venait pas du cœur. »

Le départ de Zidane ne lui a pas donné envie de rester (ni de partir)

Le Portugais assure que sa « décision de partir n’a pas été prise en fonction » du départ de l’entraîneur Zinédine Zidane, même si « c’est l’un de ces petits détails qui me confortaient dans ce que je pensais de la situation au club ». « À défaut de me faire partir, cela ne m’a pas retenu. »

Enervé, Ronaldo n’oublie pas le Ballon d'Or, qui sera décerné le 3 décembre et qu’il pense encore « mériter cette année » : « oui, je rêve de gagner le Ballon d'Or pour la sixième fois et de dépasser, dans le cas présent, Lionel Messi ». Back to basics.