VIDEO. Meurtri par sa blessure, Koscielny raconte qu'il ne voulait pas voir les Bleus gagner la Coupe du monde

FOOTBALL Laurent Koscielny est revenu sur la blessure qui l'a privé de Coupe du monde en Russie...

W.P.

— 

Koscielny
Koscielny — GABRIEL BOUYS / AFP

Emouvant d’égoïsme. Plusieurs mois après sa blessure avec Arsenal synonyme d’adieux à la Coupe du monde, Laurent Koscielny est revenu, pour la Canal Football Club, sur tout le mal que l’absence dans le groupe des Bleus lui a causé. Une période qu’il considère d’ores et déjà comme la plus dure de sa carrière et qui lui a fait avouer, avec un soupçon touchant de honte, avoir souhaité le malheur de l’équipe de France.

« C’était un sentiment étrange. Je voulais qu’ils se qualifient, et en même temps je voulais qu’ils perdent. C’est un côté égoïste, c’est la vie. C’est comme ça… Certains vont dire : "comment ça, il voulait que l’équipe de France perde ?", mais c’était mon sentiment à ce moment. Je pense que la victoire des Bleus m’a fait beaucoup plus de mal psychologiquement que la blessure. »

Didier Deschamps va parler avec lui

Le défenseur central tricolore a, dans la même interview, annoncé que les Bleus, « c’est fini ». Et d’embrayer sur ces personnes qui l’ont déçu dans son entourage sportif. Dont Didier Deschamps​, qui selon ses dires ne l’a contacté qu’à l’occasion de son anniversaire par SMS. « Il y en a beaucoup qui m’ont déçu. Il y a beaucoup d’autres personnes, il n’y a pas que le coach, il y a même d’autres coachs… Tu prends un petit coup de bâton derrière la tête », a confié le Kos. Selon L’Equipe, les déclarations de l’ancien international ont été reçues avec stupeur, et le sélectionneur des Bleus devrait rapidement entrer en contact avec son ancien joueur.