Coupe du monde 2018 : «J’ai compris que tout était fini...», Koscielny souffre de ne pas être avec les Bleus

FOOTBALL Le défenseur d'Arsenal s'est gravement blessé en fin de saison dernière...

A.L.G.

— 

Laurent Koscielny a dû déclarer forfait avant le Mondial.
Laurent Koscielny a dû déclarer forfait avant le Mondial. — FRANCK FIFE / AFP

Un sentiment doux-amer, voilà ce que ressent actuellement Laurent Koscielny. Le défenseur international a été privé de Coupe du monde en Russie avec les Bleus à la suite d’une blessure au tendon d’Achille contractée lors de la demi-finale retour de Ligue Europa à Madrid.

Membre incontournable du groupe France, le défenseur d’Arsenal s’est exprimé dans les colonnes de L'Equipe avant la finale de dimanche. Forcément heureux de voir les Bleus à ce stade-là, il ne peut s’empêcher de ressentir un petit pincement au cœur en pensant à ce qu’il est en train de rater.

« C’est normal… Il y a toujours un petit côté égoïste dans ce type de situation parce qu’on se dit, forcément, qu’on aurait dû y être, avoue-t-il. Mais s’ils sont champions du monde, je serai vraiment très heureux pour cette équipe dans laquelle je compte plein d’amis. »

Le Gunner est également revenu sur ce douloureux moment, quand il a compris en se blessant que ses rêves de Mondial partaient en fumée : « En cinq secondes, j’ai compris que tout était fini, que j’allais faire une croix sur tout : la finale de la Ligue Europa, la fin de saison en club, et surtout la Coupe du monde. Je suis sorti les larmes aux yeux. » Une victoire des Bleus en finale dimanche permettrait d’atténuer un peu sa peine.