Face aux contrôles antidopage, Serena Williams estime être victime de discrimination

TENNIS La joueuse a partagé sa colère sur Twitter...

C. Ape.

— 

Serena Williams à Wimbledon
Serena Williams à Wimbledon — Tim Ireland/AP/SIPA

Serena Williams en veut aux autorités antidopage et le fait savoir. Ce mercredi, sur Twitter, la tenniswoman s’est fendue d’un tweet sans ambiguïté, dénonçant le nombre de contrôles antidopage dont elle est l’objet contrairement aux autres joueuses du circuit.

«… et c’est l’heure de passer un contrôle antidopage ''aléatoire'' et de contrôler seulement Serena. De toutes les joueuses, il a été prouvé que je suis celle qui a été le plus contrôlée. Discrimination ? Je pense que oui. Au moins je vais garder ce sport propre », a lancé l’Américaine, récente finaliste de Wimbledon.

Selon un rapport publié par le site Deadspin il y a quelques semaines, rapporte l’Equipe, Serena Williams a été contrôlée à cinq reprises en 2018 tandis que les autres Américaines l’ont été une seule fois… Ou n’ont pas été contrôlées.

>> A lire aussi : Angelique Kerber titrée pour la 1e fois à Wimbledon en battant Serena Williams