Coupe du monde 2018: Didier Deschamps tacle Christophe Dugarry

PAS BONNE AMBI « Si on devait se voir avec Duga, ça ne serait même pas bonjour, bonsoir »… 

Clémence Apetogbor

— 

Didier Deschamps répond aux critiques de Christophe Dugarry
Didier Deschamps répond aux critiques de Christophe Dugarry — ODD ANDERSEN / AFP

Clairement, ces deux-là ne partiront pas en vacances ensemble. Dans un entretien accordé au Parisien, Didier Deschamps, tout juste champion du monde avec les Bleus, n’a pas épargné son ancien coéquipier Christophe Dugarry, qui l’avait égratigné avant le Mondial en Russie dans son émission de radio.

« Quand on franchit la ligne et qu’il n’y a pas un minimum de respect sur le plan humain… », a taclé « la Desch ».

Selon Duga, Didier Deschamps avait pris « la France en otage » en ne retenant pas Karim Benzema pour la Coupe du monde. « ll faudra que Didier Deschamps aille très loin en Coupe du Monde. Parce qu’il faudra assumer son choix. Parce qu’on prend en otage l’équipe de France et c’est peut-être au détriment de l’intérêt collectif. Quand on a un avant-centre qui remporte 4 ligues des Champions qui ne joue pas en équipe de France parce qu’il a mal parlé de Deschamps… (…) Je valide la liste des 23 mais je trouve ça dommage que Benzema n’en fasse pas partie », avait regretté l’ancien attaquant des Bleus.

Mais pour Didier Deschamps, « cela dépasse l’entendement. Il dit ce qu’il veut, il a son émission radio. On a vécu des choses ensemble donc je sais qu’en termes d’état d’esprit, sincèrement, j’ai vu beaucoup mieux. Mais bon, ce n’est pas grave. J’ai bientôt 50 ans et je ne fais plus semblant. (…) Si on devait se voir avec Duga, ça ne serait même pas bonjour, bonsoir. Chacun sa route, chacun son chemin. C’est clair. »

>> A lire aussi : Ribéry s'interroge sur l'absence de Benzema en équipe de France