VIDEO. Stop aux rumeurs de greffe de foie illégale! Eric Abidal et son cousin en photo pour démentir

SANTE L’ancien international français a tenu à défendre l’honneur de son cousin qui lui a donné une partie de son foie…

C. Ape.

— 

Eric Abidal
Eric Abidal — LLUIS GENE / AFP

« Ça suffit maintenant ! » Le message ne pouvait pas être plus clair. Eric Abidal a démenti avoir eu recours à une greffe illégale du foie ce jeudi en publiant sur Instagram une photo de son cousin et lui à l’hôpital lors de l’intervention qu’il a subi en avril 2012 à l’hôpital Clinic de Barcelone après une tumeur.

« Grâce à cette photo, je veux témoigner mon respect à mon cousin, Gérard, et défendre son honneur, a expliqué l’ancien international français. Je souhaite condamner publiquement l’attitude de certains médias qui ont laissé entendre qu’il y avait des doutes quant à la légalité de l’intervention qui m’a sauvé la vie. Ça suffit maintenant ! Je demande qu’on me respecte ainsi que toutes les personnes qui ont été personnellement affectées par cet épisode de ma vie, et les personnes qui se trouvent dans la même situation. »

Con la publicación de esta imagen quiero pedir respeto hacia mi primo Gerard y defender su honorabilidad. Denuncio públicamente la actitud de algunos medios que siguen poniendo en duda la legalidad de una intervención que me salvó la vida. ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ ¡Basta ya! Pido respeto para todos los que hemos pasado o están pasando por una situación similar. ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ --------------- ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀ With this image, I want to show my respect for my cousin, Gerard, and defend his honour. I wish to publicly condemn the attitude of some media outlets who are suggesting any doubt in the legality of the intervention which saved my life. Stop now! I request respect for myself and everyone affected personally by this stage of my life, and for anyone else in a similar situation. ⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀⠀

A post shared by E.Abidal Official (@abi22ericabidal) on

Mercredi, dans un communiqué, la Fondation Eric Abidal, « en son nom et en celui d’Eric Abidal, [avait démenti] catégoriquement les informations diffusées dans certains médias sur des irrégularités dans le traitement de sa maladie ». Plus tôt dans la journée, le Barça avait également publié un démenti.