Coupe du monde 2018: Après Colombie-Angleterre, Maradona dézingue la Fifa

FOOTBALL Dans une émission télévisée vénézuélienne, Maradona a estimé que les Colombiens avaient été victimes d’un « vol monumental »…

C. Ape. avec AFP

— 

Diego Maradona en tribunes lors de la Coupe du monde 2018
Diego Maradona en tribunes lors de la Coupe du monde 2018 — SIPA

Une légende du foot n’a pas le droit de dire tout ce qu’elle veut. La Fifa a « fermement » dénoncé mercredi soir les « insinuations » de Diego Maradona, à propos de l’arbitrage du 8e de finale entre la Colombie et l’Angleterre (1-1, 4-3 t.a.b.).

Dans une émission télévisée vénézuélienne, Maradona a estimé que les Colombiens avaient été victimes d’un « vol monumental » de la part de l’arbitre américain Mark Geiger, à propos d’un penalty sifflé pour une faute de Carlos Sanchez sur Harry Kane (57e). « La Fifa est encore vieille et truquée », avait même lancé la vedette argentine.

Des commentaires « infondés et inappropriés »

« La Fifa est désolée de lire de telles déclarations de la part d’un joueur qui a écrit l’histoire de notre sport », déplore l’instance. « Les commentaires et les insinuations supplémentaires sont totalement infondés et inappropriés », considère la Fifa, qui « réprouve fermement les critiques sur la performance des arbitres qu’elle considère comme positive », compte tenu des enjeux qui entouraient la rencontre.

Outre Maradona, le capitaine de la Colombie Radamel Falcao avait également mis en doute la « partialité » de l’arbitre.

>> A lire aussi : C'était la folie à la télé anglaise après la victoire aux tirs au but des Three Lions