Coupe du monde 2018: Un fan colombien cache de l'alcool dans ses jumelles et perd son boulot

POLE EMPLOI La Russie interdit l'alcool dans les stades et ça n'a pas échappé à l'employeur de ce supporteur colombien...

Clémence Apetogbor

— 

Des supporteurs colombiens pendant Colombie-Japon
Des supporteurs colombiens pendant Colombie-Japon — FILIPPO MONTEFORTE / AFP

On vous parlait il y a peu de ces supporteurs colombiens plutôt malins qui avaient réussi à faire rentrer de l'alcool dans les stades russes (où c’est pourtant interdit), caché dans des jumelles. Mais les images n’ont pas franchement fait rire du côté de Bogota.

« Venir en Russie pour soutenir notre équipe nationale est un geste que nous apprécions infiniment. Mais si vous faites cet effort, faites-le en respectant les femmes, les opposants et les lois du pays hôte », a déclaré Ramon Jesurun, président de la Fédération de football colombien, rapporte le quotidien espagnol El Pais.

Excuses publiques

D’autres images publiées sur les réseaux sociaux montrent un homme portant un maillot de la sélection colombienne aborder deux fans japonaises et profiter de la barrière de la langue pour faire leur faire répéter : « Yo soy perra » (comprenez : « Je suis une chienne/salope »). Face à la polémique l’homme a dû s’excuser publiquement.

Et les premières sanctions n’ont pas tardé à tomber. Avianca, la principale compagnie aérienne du pays, a indiqué dans un communiqué qu’elle avait renvoyé un homme qui faisait partie du groupe de supporteurs. « Nous rejetons toute action qui va à l’encontre de nos principes et valeurs », a souligné la compagnie aérienne.

>> A lire aussi : Xhaka et Shaqiri chambrent les supporteurs serbes en mimant l'aigle albanais