VIDEO. Real Madrid-Liverpool: «Ce que nous avons fait, personne ne l'a fait», Zizou tout en haut des nuages

FOOTBALL Le Français est devenu le premier entraîneur à remporter la Ligue des champions trois fois de suite après la victorie du real contre Liverpool (3-1)...

Julien Laloye

— 

Ca fait déjà 3 C1 pour Zidane entraîneur.
Ca fait déjà 3 C1 pour Zidane entraîneur. — GENYA SAVILOV / AFP

« Il n’y a pas de secret, il y a une envie. Ce que nous avons fait, personne ne l’a fait », a plaidé l’entraîneur du Real Madrid Zinédine Zidane samedi soir, sommé de donner la recette de son succès en Ligue des champions​ qu’il vient de remporter pour la troisième fois consécutive, une première pour un entraîneur.

Interrogé sur le secret de son management, à l’évidence inégalable aujourd’hui dans le monde du coaching, Zizou a fait profil bas, comme d’habitude, rappelant simplement combien le combat jusqu’à la victoire finale avait été dur.

« Il n’y a pas de secret. Il y a beaucoup de travail. Beaucoup de talent, vous savez qu’il y a toujours beaucoup de talents. Mais derrière, il y a beaucoup de travail. Cette équipe a envie de gagner, et elle l’a démontré aujourd’hui. Le plus difficile, c’était d’arriver en finale. On a battu le PSG, la Juventus, le Bayern et en finale, Liverpool. Il n’y a pas de secret, il y a une envie. Ce que nous avons fait, personne ne l’a fait ».

Rien n’a pu gâcher le bonheur de Zidane, même pas les déclarations fracassantes et totalement inappropriées de Ronaldo, laissant entendre qu’il allait quitter le club cet été. « Si vous me demandez, Cristiano doit absolument rester. (…) Il fait partie du Real Madrid, il n’y a pas de mots pour décrire ce qu’il a accompli et pour moi, il doit rester ».

Un autre tricolore avait toutes les raisons du monde d’être joyeux samedi soir. Karim Benzema, longtemps discuté cette saison, et auteur d’un doublé décisif contre le Bayern au retour puis de l’ouverture du score en finale sur un but de rapace.

 

«Il faut en profiter, on a marqué l’histoire. On va savourer parce qu’on est contents. Ça a été une saison difficile. On a réussi avec le mental, avec la force. À Madrid, ce n’est jamais facile. Le haut niveau, ce n’est pas facile. Sur le plan statistique, ça n’a pas été une bonne saison pour moi, mais le foot ce n'est pas que les statistiques. Il faut voir aussi ce que j'apporte sur le terrain. »