Arsenal: «Ce n'est pas facile de dire au-revoir», Wenger se prépare à son tout dernier match

FOOTBALL Ce week-end, c'est la der des der pour Tonton Arsène...

N.C. avec AFP

— 

Arsène Wenger remercie les supporters d'Arsenal pour son dernier match à l'Emirates Stadium, le 6 mai 2018.
Arsène Wenger remercie les supporters d'Arsenal pour son dernier match à l'Emirates Stadium, le 6 mai 2018. — Matthew Impey/Shutterst/SIPA

Pas si simple... Arsène Wenger, dont le départ d'Arsenal a été annoncé il y près de trois semaines, a admis que ses adieux après 22 ans de règne étaient éprouvants, jeudi lors de sa dernière conférence de presse d'avant-match à la tête des Gunners. «J'ai apprécié certains côtés (de ses adieux), oui. Mais pas tous», a déclaré le technicien français de 68 ans, dont le dernier match, dimanche face à Huddersfield, se profile.

«Ça n'a pas toujours été facile de me détacher doucement de ce que je fais jour après jour, on veut toujours faire le mieux possible et on ne veut pas oublier de remercier les personnes qui l'ont mérité», a raconté Wenger au sujet des dernières semaines écoulées depuis l'annonce le 20 avril de son départ d'Arsenal.

«Il y a des gens ici que j'ai embauchés il y a vingt ans, qui se sont battus pour moi chaque jour alors ce n'est pas facile de dire au-revoir», a reconnu le Français, qui a remporté trois Premier League et sept FA Cups avec les Gunners. Aurait-il préféré un départ plus discret, annoncé une fois la saison terminée? «Oui, bien sûr», a répondu l'Alsacien.