Ligue 1 : Face à Angers, Lille doit enfin réussir à faire la bascule

FOOTBALL Dix-septième au classement, le LOSC reçoit Angers ,avant-dernier, samedi soir dans un match important pour le maintien...

Francois Launay

— 

Christophe Galtier, le nouvel entraîneur du LOSC, donne ses consignes  / AFP PHOTO / JEAN-FRANCOIS MONIER
Christophe Galtier, le nouvel entraîneur du LOSC, donne ses consignes / AFP PHOTO / JEAN-FRANCOIS MONIER — AFP

Attention, match à six points. Enfin non parce qu’il n’y a que trois points en jeu mais il n’empêche que Lille joue très gros samedi soir à domicile face à Angers. Dix-septième de Ligue 1, le club nordiste a une vraie occasion de prendre un bon bol d’air face à l’avant-dernier du championnat. En cas de succès, les Lillois relégueraient les Angevins à cinq points et se rapprocheraient un peu plus de leur objectif prioritaire du maintien.

>> A lire aussi : Lille-Lyon: Luiz Araujo, symbole d'un LOSC intermittent du spectacle

« Il faut prendre des points contre les concurrents directs »

« Une victoire serait vraiment la bienvenue pour creuser un écart avec Angers. C’est un match important mais ce n’est pas le plus important. Mais quand vous avez des concurrents directs, il faut faire en sorte de prendre des points contre eux », espère Christophe Galtier, l’entraîneur nordiste. C’est justement là où le bât blesse pour le LOSC.

>> A lire aussi : Ligue 1: Christophe Galtier a-t-il sous estimé la mission pour sauver le LOSC?

Lille galère contre les petits

Depuis le début de saison, le club nordiste a souvent du mal contre ses concurrents directs. À l’exception de Metz, bon dernier, et de Toulouse (16e), le club galère face aux mal-classés. Match nul à l’aller à Angers (19e), nul puis défaite à Troyes (15e), défaite à Amiens (18e), le tableau de marche n’est guère reluisant. Il est temps de changer la donne. Pour cela, Christophe Galtier a une solution simple.

Réaliser enfin un match plein

« Il ne faut pas commencer nos matchs à la 46e minute (comme à Nantes (2-2) et contre Lyon 2-2). Ce qui manque c’est un match plein. On ne l’a pas encore fait, il faudrait qu’on y arrive. », lâche le technicien nordiste. Le moment est venu de ne pas rater cette occasion en or.